Gérald Cyprien Lacroix

L'école secondaire Vanier aura son terrain de soccer

La Ville de Québec suivra la mise du Mouvement Desjardins afin de doter l'école secondaire Vanier de meilleures infrastructures sportives.
La caisse Desjardins Des Rivières de Québec a annoncé vendredi soir au Bal du maire un don de 150 000 $ afin d'aider l'école secondaire Vanier à se doter d'un terrain de soccer.
Dans les prochaines semaines, la Ville de Québec annoncera sa contribution dans le projet. «Hier, c'était un déclencheur», a expliqué samedi le maire de Québec, Régis Labeaume. «Desjardins a mis le premier investissement. Et ce qu'on veut faire éventuellement, c'est vraiment équiper l'école secondaire Vanier d'infrastructures sportives.»
Le pari des autorités municipales? Améliorer les infrastructures sportives afin de lutter contre le décrochage scolaire chez les élèves du secondaire. «Oubliez pas que l'école secondaire Vanier, c'est l'école où il y a le plus haut taux de décrochage au Québec», a rappelé Régis Labeaume. «Je l'avais dit lors des dernières élections, on avait décidé qu'on s'en mêlait. Et qu'on faisait tout ce qu'il faut pour investir là-dedans. On n'aime pas ça avoir ce record-là, mais en même temps, ça existe. Et on veut s'en mêler.»
Ce souhait d'investissement dans un terrain de soccer a été salué samedi par le cardinal de Québec, Gérald Cyprien Lacroix, un ancien résident de Vanier. «Je suis très touché quand on parle de Ville Vanier. J'ai fait mon stage pastoral là avant d'être ordonné prêtre», a-t-il dit. «C'est un milieu que j'ai beaucoup aimé, et je suis très content qu'on ait décidé de s'engager davantage pour les jeunes de ce milieu-là. Ce n'est pas normal qu'il y ait autant de décrochages.» Le taux de décrochage atteint 60 % à l'école secondaire Vanier.