Les conducteurs d'autobus parcourent des milliers de kilomètres chaque jour.

Le transport de passagers en chiffres

Ni au RTC, ni chez Autobus Laval, l'expérience en conduite de véhicules lourds ne fait partie des critères obligatoires lors de la sélection des candidats. Ce sont les attitudes de la personne qui comptent, la capacité de gérer les relations et le service à la clientèle. La formation pour le permis de conduire de classe 2 suivra par la suite.
AUTOBUS LAVAL
• 150 conducteurs, qui parcourent plus de 2 000 000 de km annuellement, soit 64 fois le tour de la Terre
• 22 000 embarquements/débarquements tous les jours pour transporter les quelques 8700 élèves répartis en 138 circuits
• 42 % de l'équipe est composée de femmes
-----
RTC
• 2000 CV reçus par année
• 450 entrevues 
• 5 % des candidats sont embauchés
• 1595 employés
• 926 conducteurs
• 25 % de conductrices
• 582 autobus : 107 articulés et 475 standards
• 27 792 854 kilomètres parcourus en 2016
• 30 000 kilomètres parcourus en moyenne par conducteur
• 65,4 km de voies réservées
• 870 km de réseau
• 4362 départs par jour
***
La formation
Dans le métier de chauffeur d'autobus, l'attitude de la personne compte autant, voire davantage, que l'habileté au volant.
Au RTC le candidat doit suivre à ses frais un cours afin d'obtenir son permis de conduire classe 2 auprès du Centre de formation en transports de Charlesbourg (CFTC). La formation comprend un volet théorique et un cours pratique de 13 jours. La formation coûte entre 3500 $ et 4000 $.
La personne choisie aura en plus une formation interne théorique et pratique portant spécifiquement sur les connaissances propres au RTC (19 jours). La formation porte entre autres sur la conduite des autobus, les outils technologiques (notamment Nomade temps réel et OPUS).
Une période de parrainage de neuf jours complète l'intégration des nouveaux chauffeurs.