Le Tournoi Pee-wee à cheval entre deux ères

Entre le grand déménagement de l'an dernier et la promesse de nouveautés majeures pour les prochaines années, le Tournoi international de hockey Pee-wee de Québec s'inscrit sous le signe de la continuité, en 2017.
Le traditionnel rendez-vous des jeunes hockeyeurs de 11 à 13 ans célèbre son 58e anniversaire. Il s'agit aussi de sa deuxième présentation dans le Centre Vidéotron, après toutes ces années passées au Colisée. La transition est complétée, a affirmé lundi le directeur général Patrick Dom lors d'une conférence de presse dans le nouvel amphithéâtre.
«C'était un stress, l'an passé, de sortir du Colisée où on a été pendant 56 ans, a-t-il dit. On ne savait pas trop où on s'en allait. Avec un tour de roue de fait, c'est un stress qui n'est plus là et c'est une bonne chose.»
Du 8 au 19 février, Dom et son équipe comptent mieux utiliser le potentiel du gigantesque aréna. «Surtout au niveau des technologies, précise-t-il. On ne se le cachera pas, il y avait beaucoup de plasters et de bouts de fil avec un ti-wrap dans le Colisée. [...] On s'aperçoit des possibilités du Centre Vidéotron, ce qu'on n'a pas vu l'an passé.»
Au rayon des nouveautés pour 2017 : une cabane à sucre et une association avec le Festival ComédiHa!, dont les détails seront dévoilés la semaine prochaine. Le tournoi de la deuxième chance revient par ailleurs à l'Arpidrome de Charlesbourg après une année passée à l'aréna Marcel-Bédard de Beauport.
Mais de plus importants changements sont attendus pour les années à venir. En mai, l'organisation en dévoilera les grandes lignes. Sans rentrer dans les détails, Patrick Dom a parlé du Pavillon de la Jeunesse - où pourrait se dérouler le tournoi de la deuxième chance -, de la place Jean-Béliveau et du futur Grand Marché, qui seront vraisemblablement mis à profit. «Ça va être un pas majeur dans l'histoire du Tournoi Pee-wee. [...] Je pense que ça va faire plaisir à beaucoup de monde», a-t-il lancé.
Encore une fois cette année, le tournoi accueillera 120 équipes, le maximum possible, dans les cinq catégories habituelles : AAA, AA-Élites, AA, Inter B et Inter C. Dom a dû refuser 180 candidatures. «Ça prouve que le tournoi est en santé. L'inverse serait dramatique», dit-il. Des joueurs de 17 pays seront en action, ce qui égale un record. Deux équipes de la Corée du Sud se sont désistées.
Toujours populaires, les petits Nordiques seront représentés par les Élites de Beauce-Appalaches. Ils joueront leur première rencontre le dimanche 12 février, à 13h, contre les Chiefs de Dix Hills (New York) dans la catégorie AA-Élites. Les Corsaires de Pointe-Lévy porteront les couleurs des Remparts, en classe AAA. Ils feront leur début face aux Stars de Long Island, le samedi 11 février à 13h.
Retour attendu de l'équipe toute féminine dans l'Inter B. Les hockeyeuses dirigées par Caroline Ouellet feront leur entrée le jeudi 9 février (19h15) contre les Harfangs de Beauport. Dom a toutefois refusé de dire que la présence d'une telle formation était une priorité. «Le but d'une équipe féminine l'an passé, c'était d'ouvrir les portes au hockey féminin... Ça ne lève pas. Ça reste important, on veut faire notre part. [Mais] on n'a pas le nombre d'inscriptions pour en faire une division un jour.»
Pour la première fois depuis le passage de Steven Stamkos en 2003, une équipe de Toronto participera au tournoi. Petite percée dans le différend opposant l'organisation aux dirigeants de la Ligue de hockey du Grand Toronto, qui aimerait déléguer huit équipes au lieu des quatre souhaitées par Dom.
Et les Russes? «Autre question», a répondu ce dernier, blaguant à moitié. Il y a deux ans, une équipe trop forte pour sa catégorie avait fait rager le dg. «Ce qu'on a vu de la vidéo des Russes et l'équipe que je vois là... [...] Disons qu'ils se sont entraînés fort», avait dit Dom après le triomphe «sans gloire» du Russian Center Select. On n'a pas revu la Russie à Québec depuis.
En vitesse
Le 10 000 000e visiteur de l'histoire du Tournoi international de hockey Pee-Wee est attendu cet hiver. Ce spectateur chanceux remportera une paire de billets pour assister à un match des Golden Knights, à Las Vegas... Les visiteurs au Centre Vidéotron pourront toujours amener leur lunch; les hockeyeurs en herbe pourront toujours jouer avec leurs petits bâtons dans les allées... Le rendez-vous avait attiré un nombre record de 236 279 spectateurs l'an dernier... De tous les stationnements d'ExpoCité, seuls ceux entourant le vieux Colisée seront gratuits... Des représentants du Danemark, de l'Estonie et de la Chine viendront en éclaireurs, ce qui laisse présager une présence sur la glace de ces trois pays dans les prochaines années... Simon Gagné agira comme entraîneur des petits Flyers de Philadelphie... Il manque toujours une dizaine de familles d'accueil pour héberger les jeunes hockeyeurs. Votre chance de peut-être côtoyer le futur Wayne Gretzky! Si ça vous intéresse, contactez Yvon Pelletier au 418 634-0508. Jean-Nicolas Patoine
Provenance des 120 équipes
44 Québec
41 États-Unis
13 Reste du Canada
4 Suisse
3 France
2 Italie, Slovaquie
1 Angleterre, Australie, Autriche, Benelux, Finlande, Hongrie, Japon, Lettonie, Pologne, République tchèque, Ukraine
Quelques anciens de la LNH en visite
Erik Cole (père)
Bob Hartley (entraîneur)
Kevin Hatcher (entraîneur)
Milan Hejduk (père)
Alex Kovalev (père)
Scott Niedermayer (père et entraîneur)
Mike Richter (père et entraîneur)