La rue Sainte-Thérèse - avec les célèbres Voûtes à Ti-Père - déménage du quartier Saint-Sauveur à celui du Petit Champlain pour la durée du Carnaval.

Le second souffle de la Sainte-Thérèse

Avis aux carnavaleux d'une autre époque: la rue Sainte-Thérèse - aujourd'hui Raoul-Jobin - sort des boules à mites pour la durée du 60e Carnaval de Québec. Mais elle passe du quartier Saint-Sauveur à celui du Petit Champlain, sur la rue du même nom. Une occasion pour les plus jeunes de se laisser surprendre par les sculptures de glace, et une pour les moins jeunes de renouer avec les célèbres Voûtes à Ti-Père.
<p>Les Voûtes à Ti-Père sont recréées au Théâtre Petit Champlain, avec le «vrai» Ti-Père.</p>
<p>Jocelyn Faucher, le fils de Ti-Père, dans les voûtes originales de la rue Sainte-Thérèse. </p>
La Coopérative du Quartier Petit Champlain a vu grand pour cette première présentation des rues carnavalesques, et n'a rien laissé au hasard. C'est que les commerçants étaient motivés à l'idée de faire revivre l'esprit du Carnaval dans le quartier. «L'année dernière, honnêtement, je trouvais qu'on ne ressentait plus le Carnaval dans la ville, à part sur les Plaines avec des enfants en bas de 10 ans. [...] Quand ils ont parlé du projet, on a embarqué tout de suite», assure Pascale Moisan, directrice générale de la Coopérative.
Des activités se dérouleront durant les 18 jours de festivités, et toutes seront gratuites. Ceux qui porteront l'effigie du Carnaval de Québec pourront toutefois bénéficier de certains avantages, notamment de rabais sur les consommations offertes aux Voûtes à Ti-Père.
Recréer les voûtes
Elle aussi déplacée pour l'occasion, la célèbre institution de la rue Sainte-Thérèse prendra vie à l'intérieur du Théâtre Petit Champlain grâce au dépoussiérage des décors, des photos et des objets d'antan, qui avaient tous été conservés. Y seront projetées des images d'époque des Voûtes à Ti-Père durant toute la période du Carnaval. «Ça va donner le ton à ce qu'étaient les Voûtes. On veut vraiment recréer l'ambiance», explique Mme Moisan.
Et pour y parvenir, le Théâtre Petit Champlain y met du sien, car pour la durée du Carnaval, la direction du Théâtre s'est efforcée d'y prévoir des spectacles respectant l'esprit festif des Voûtes. Les Tireux d'Roches, Bears of Legends, les Frères Goyette et Bernard Adamus, pour ne nommer qu'eux, seront donc de la partie afin de divertir les carnavaleux. Les billets coûteront 5 $ tous les soirs, à l'exception du 15 février, où les visiteurs devront débourser environ 30 $ pour voir les Frères Goyette et Bernard Adamus en spectacle.
Chapiteau et produits d'ici
La Coopérative du Quartier Petit Champlain profitera également de la course en canot du 8 et 9 février pour proposer aux visiteurs l'Espace terroir, un immense chapiteau tempéré où seront offerts divers produits du terroir québécois, dont certains du quartier Petit Champlain. Le chapiteau sera installé au quai Chouinard, le quai du Louis-Jolliet.
Fauteuils de glace recouverts de peaux, musique traditionnelle, foyers au gaz, bar et sculptures de glace, le parc Félix-Leclerc - parc adjacent au Théâtre Petit Champlain - et les environs auront tout ce qu'il faut pour accueillir et réchauffer le coeur des courageux carnavaleux.
Jouer en famille
Le Carnaval du Quartier Petit Champlain se terminera par une journée familiale, le 15 février, durant laquelle les enfants seront choyés par des amuseurs publics et de la musique traditionnelle. Petite gâterie, les 300 premiers arrivés pourront bénéficier de bouchées de tire gratuites.
Également pour plaire aux enfants, la place de Paris sera transformée en véritable terrain de jeu. Sentier pour traîneaux, glissade douce, parcours de raquette, glissade vertigineuse, parcours pour trottinette des neiges, et ce, pendant un mois et demi à partir du 31 janvier. De quoi s'occuper, même bien après la fin du Carnaval de Québec.
***
La fête en chiffres
100 000 $: budget de dépenses pour le projet des rues carnavalesques de la Coopérative du Quartier Petit Champlain25 000 $: aide financière du Centre local de développement de Québec, de la Ville de Québec et de la Conférence régionale des élus45: nombre de membres de la Coopérative du Quartier Petit Champlain
***
Vous voulez y aller?
Voûtes à Ti-Père: du 31 janvier au 16 février dès 11h au Théâtre Petit Champlain et au parc Félix-LeclercEspace terroir: les 8 et 9 février de 10h à 23h au quai ChouinardJournée familiale: le 15 février de 11h à 15h dans tout le quartier Petit Champlain
*****
Des secrets bien gardés
Mission respectée depuis 30 ans
La rue du Petit-Champlain a récemment été retenue comme première rue du top 20 des plus belles rues au Canada par un journaliste de vacay.ca.
La Coopérative du Quartier Petit Champlain aura 30 ans en 2015, et elle tient son succès au respect de la mission qu'elle s'est donnée, soit celle de «maintenir, améliorer et promouvoir le quartier comme produit culturel, commercial et touristique qui se distingue par sa propriété coopérative, l'originalité, la diversité, la prédominance de créations artistiques, la qualité et l'authenticité des produits offerts».
Cette mission est récitée avant chaque réunion «pour rappeler aux membres qu'ils ne sont pas là pour leur commerce, mais pour le bien de la Coopérative», explique Pascale Moisan, directrice générale de la Coopérative.
*****
<p>Jocelyn Faucher</p>
<p>Pascale Moisan</p>
Ce qu'ils en disent...
> Jocelyn Faucher, fils de Ti-Père
«Le but principal du projet n'était pas d'ouvrir un bar, mais bien de faire revivre les Voûtes à Ti-Père comme elles étaient dans le temps. Quand j'ai vu que la Coopérative du Quartier Petit Champlain était une association sérieuse, j'ai décidé d'embarquer [en fournissant] les décors et les photos originales des Voûtes. [...] En rentrant dans le Théâtre Petit Champlain transformé l'autre jour, ça m'a fait revivre des bons moments. Il y a beaucoup de gens qui vont pouvoir revenir aux Voûtes pour se remémorer des bons souvenirs.»
> Pascale Moisan, directrice générale de la Coopérative du Quartier Petit Champlain
«Je suis optimiste par rapport à cette année, parce que je pense que c'est ce que les gens attendent à Québec. J'espère que les Québécois vont embarquer et y croire encore. [...] Ma job, c'est d'amener des gens dans la rue. Même si ça passe internationalement sur le dos du Carnaval, c'est pas grave! L'important, c'est qu'il y ait du monde dans la rue. Si on full la rue de monde, les gens sont contents, peu importe qui a le crédit de ça. Ça fait de la vie dans la ville de Québec.»
<p>Kathia Guénard</p>
> Kathia Guénard, directrice de la programmation au Théâtre Petit Champlain
«L'idée est venue de Pascale Moisan. Elle nous a approchés pour savoir si on pensait que c'était une bonne idée de recréer les Voûtes de Ti-Père. On a tout de suite trouvé que l'idée était superbe. [...] On s'engage financièrement dans ce projet-là aussi, mais la majorité des investissements sont faits par la Coopérative. Et si on le fait, c'est qu'on y croit. On est convaincu que ça vaut le coup.»