Le R et O honoré en triple au parlement

Des dizaines d'athlètes des trois équipes championnes du Rouge et Or ont été reçus à l'Assemblée nationale, mercredi, afin de souligner les titres canadiens acquis l'automne dernier.
Accompagnés de leurs entraîneurs, des footballeurs, des joueuses de soccer et des coureurs de cross-country sont venus célébrer ensemble la toute première obtention par l'Université Laval de trois championnats canadiens la même année.
Après avoir assisté aux échanges dans le Salon bleu, où une motion conjointe a été déposée, les athlètes ont eu droit à une cérémonie dans le restaurant Les Parlementaires. Un peu sortis de leur zone de confort, ils ont malgré tout apprécié l'hommage senti dont ils ont été l'objet.
«Je trouve ça très intéressant de pouvoir venir ici et d'assister à l'Assemblée», a dit le quart-arrière Hugo Richard. «Pas que je suis beaucoup la politique, mais ça reste toujours intéressant de voir comment ça se passe, les procédures. C'est un honneur de pouvoir assister à ça, et encore plus cette année avec les deux autres équipes.»
«On est toujours ravis de se faire accueillir de la sorte. On est accueillis un peu comme des rois et des reines», a illustré Cynthia Turcotte, attaquante de l'équipe de soccer, qui avait déjà été invitée à l'Assemblée nationale après le premier de deux titres en trois ans de la formation dirigée par Helder Duarte.
Dans leurs discours, des élus des trois principaux partis ont félicité les étudiants-athlètes du Rouge et Or pour leurs réussites et souligné leur importance comme modèles de persévérance, particulièrement pour les jeunes.
«J'ai très conscience du rôle qu'on a à jouer», a ajouté Turcotte. «Je suis sûre que c'est pareil pour mes collègues de soccer et des autres sports du Rouge et Or. C'est un peu le principe de redonner au suivant, tant qu'à moi. De donner des conférences dans les écoles ou encore de coacher des petites équipes, ça fait en sorte qu'on peut les aider à devenir ce qu'on est aujourd'hui.»
Trois titres, c'est bien, mais le Rouge et Or pourrait en ajouter dans les prochaines semaines. «La saison n'est pas finie. On a des objectifs pour certaines équipes qui peuvent encore aspirer aux grands honneurs», a rappelé la responsable du programme, Julie Dionne. Par exemple, l'équipe féminine de basketball, classée première au Canada...