Le pianiste de jazz Paul Bley s'éteint à 83 ans

Le pianiste de jazz Paul Bley, d'origine montréalaise, est décédé dimanche à sa résidence de Floride, à l'âge de 83 ans.
Son étiquette de disques, ECM Records, a indiqué mardi que le jazzman était mort de «causes naturelles» chez lui, à Stuart.
Né le 10 novembre 1932 à Montréal, Paul Bley a commencé à étudier la musique à l'âge de cinq ans et il a formé son premier groupe à 13 ans.
Encore adolescent, il remplaçait le Montréalais Oscar Peterson au club Alberta Lounge, dans la métropole. 
Il a aussi fondé avec d'autres musiciens le Montreal Jazz Workshop, où il a réussi à inviter le grand Charlie Parker, notamment.
École de musique Julliard
Paul Bley a ensuite étudié, dans les années 50, à la prestigieuse et très sélecte école de musique new-yorkaise Julliard. Dans les années 60, il a innové dans le monde du jazz en jouant sur des pianos électriques et des synthétiseurs.
Au cours d'une carrière échelonnée sur 70 ans, menée aux États-Unis, le jazzman d'avant-garde aura joué et enregistré avec les Sonny Rollins, Charles Mingus, Chet Baker, Lester Young et plusieurs autres grands musiciens.
Des cérémonies funéraires intimes sont prévues.