«S'il y a des événements auxquels Loto-Québec veut être associée, ce sont des festivités comme les Grands Feux », affirme Lucie Lamoureux.

Le partenaire de la première heure

Loto-Québec est associée aux Grands Feux depuis 23 ans, sans interruption. Selon les recherches de Lucie Lamoureux, directrice de l'engagement sociétale chez Loto-Québec. L'idée d'être partenaire de feux d'artifice remonte à près de 25 ans avec les feux à Gatineau et à Québec.
Il y avait des prestations ponctuelles, mais Loto-Québec désirait quelque chose de plus. La société d'État a donc cherché et suscité des partenariats pour en mettre plein la vue dans des organisations structurées.
Cela fait partie des valeurs de la société d'État de procurer du plaisir aux citoyens par des événements spectaculaires et gratuits comme c'est le cas depuis 6 ans avec les prestations pyrotechniques au milieu du fleuve.
«J'aime bien l'expression que les feux d'artifice sont des peintures célestes éphémères. On le voit dans les yeux des gens qui assistent au spectacle. C'est dans cette optique que les feux se sont transformés pour être gratuits. C'est convivial et accessible à tous», expose Mme Lamoureux. C'est dans cet esprit que Loto-Québec voulait être associée aux Grands Feux de Québec, insiste-t-elle.
L'événement était formidable, mais il devenait de moins en moins accessible pour les citoyens de la région. Et les années de mauvais temps ont nui à la participation.
Soulignant que les compétitions internationales sont des cartes postales pour la promotion d'une ville à l'étranger, elle rappelle que la clientèle cible de Loto-Québec se trouve au Québec, non à l'international. 
La création de la nouvelle organisation sans but lucratif pour tenir les feux sur le fleuve simplement pour le plaisir de la population correspondait davantage aux intentions de collaboration de Loto-Québec. «S'il y a des événements auxquels Loto-Québec veut être associée sans remettre en question son partenariat, ce sont des festivités comme les Grands Feux gratuits pour tous», conclut Mme Lamoureux.