Les employés et les bénévoles chargés de déneiger le MetLife Stadium seront prêts à faire face aux intempéries de l'hiver au Super Bowl, eux qui ont eu droit à quelques bonnes bordées de neige depuis la mi-décembre.

Le pari de Goodell

Question de démontrer au monde entier que les habitants de cette ville ne baisseraient jamais les bras et que de grands événements allaient continuer d'y être présentés, les dirigeants de la NFL avaient alors timidement ouvert une porte aux propriétaires des Giants et des Jets pour la tenue d'un SB au New Jersey. Malgré le fort courant de sympathie entourant alors New York, les propriétaires des 30 autres équipes s'étaient montrés plutôt réfractaires à cette idée, qui n'a pas été poussée très loin.
Les grands manitous avaient alors invoqué la question de la météo et le fait que le Giants Stadium, construit au début des années 70, ne répondait plus aux normes des années 2000 pour la présentation d'un événement aussi gigantesque que le SB.
Refusant de se laisser abattre, le propriétaire des Jets, Woody Johnson, revenait à la charge quelques années plus tard avec son projet d'ériger le nouveau domicile de sa troupe dans Manhattan. Johnson avait tenté de vendre son projet aux politiciens de l'État de New York en leur faisant miroiter la possibilité que cet amphithéâtre serve aussi pour accueillir le SB et les Jeux olympiques.
Mais Johnson a été contraint de faire une croix sur son projet quand des études ont démontré que ce coin de la ville ne disposait pas de l'espace nécessaire pour ériger pareille structure (minimum de 72 000 amateurs) sur le bord de l'eau et pour supporter les immenses et interminables bouchons de circulation que cela allait entraîner.
Entêté, Johnson passa les années suivantes à tenter de convaincre la riche famille Mara, les propriétaires des Giants, d'unir leurs forces pour la construction d'un nouveau domicile pouvant accueillir les deux clubs de football de New York. Malgré le refus des autorités politiques du New Jersey d'allonger 200 millions $ supplémentaires pour ajouter un toit amovible sur le stade construit conjointement par les Giants et les Jets au coût de 1,6 milliard $, Johnson soumit malgré tout la candidature de New York-New Jersey pour le SB de 2014.
Une candidature moussée par le commissaire Roger Goodell, qui n'a toutefois été approuvée qu'au quatrième tour de scrutin par les propriétaires des 30 autres organisations après l'élimination des villes de Miami et de Tampa Bay en mai 2010. Avant d'inviter les gens concernés à se prononcer, Goodell avait pris soin d'annuler les deux règles qui contraignaient les villes désireuses de recevoir le SB à posséder un stade couvert et à jouer dans une ville où la température moyenne devait être d'au moins 10 °C en février.
Afin de gagner la faveur de certains propriétaires qui ne voulaient rien savoir de présenter la grande finale dans le froid ou la neige, Johnson a rappelé à ses interlocuteurs que les gens faisaient fi de la météo pour se rendre en grand nombre admirer l'immense sapin de Noël situé au Rockfeller Center et pour célébrer l'arrivée de la nouvelle année sur Times Square. Il a aussi insisté sur le fait que certaines rencontres de la NFL qui sont passées à l'histoire avaient été présentées dans des conditions hivernales. À commencer par le Ice Bowl.
Neige et froid
La ville de New York n'a pas été épargnée par les caprices de Dame Nature depuis la mi-décembre. Tout comme nous, les New-Yorkais ont eu droit à quelques bonnes bordées de neige et à une période de froid intense. Les employés et les bénévoles chargés de déneiger le MetLife Stadium ont donc pu profiter d'entraînements supplémentaires au cours des dernières semaines. Ils devraient donc être prêts pour faire face à la musique le 2 février.
À une semaine de la présentation du XLVIIIe SB, Goodell se croise les doigts pour que l'hiver accorde un peu de répit aux résidents de l'est des États-Unis la semaine prochaine afin de gagner son pari. Si c'est le cas et que tout se déroule dans l'ordre, il faudra s'attendre à ce que des villes comme Washington, Chicago, Philadelphie, Denver, Kansas City et Foxborough soumettent leur candidature pour présenter le SB au cours des prochaines années.
Mais les amateurs friands de la chaleur comme moi profiteront au moins d'un répit de quelques années, puisque les trois prochaines finales seront présentées à Glendale (Arizona), à Santa Clara (Californie), le domicile qui abritera les 49ers de San Francisco à compter de la saison prochaine, et à Houston. Pour 2018, les villes d'Indianapolis, de Minneapolis et de La Nouvelle-Orléans sont sur les rangs. On verra pour la suite.On a entendu parler pour la première fois de la possibilité que le Super Bowl (SB) soit présenté à New York dans les mois qui ont suivi les attentats terroristes du 11 septembre 2001.
Mes choix
Finales de conférence: 2/2 (100%)
Séries éliminatoires: 8/10 (80%)
Saison régulière: 167/256 (65,2%)
Total: 175/266 (65,8%)