Maxim Mikhaylov et la Russie ont éliminé Nicholas Hoag et le Canada en quart de finale en trois sets de 25-15, 25-20 et 25-18.

Le parcours de rêve du Canada est fini

Le parcours de rêve du Canada au tournoi olympique de volleyball est terminé. Classés 12e au monde, les Canadiens se sont inclinés 25-15, 25-20, 25-18 face à la Russie (no 3 mondial), mercredi en quarts de finale.
Le Britanno-Colombien Gord Perrin s'est révélé le chef de file de l'équipe canadienne avec neuf points tandis que le Sherbrookois Nicolas Hoag a ajouté huit points et deux récupérations.
«C'est colossal pour nous d'avoir été aussi loin dans le tournoi», a confié Gavin Schmitt, de Saskatoon. «La plupart d'entre nous, nous estimions être capables d'aller un peu plus loin. Nous n'avons tout simplement pas offert une performance à la hauteur de nos attentes. Ça nous laisse avec des sentiments mitigés. Nous avions de plus grandes ambitions. Nous aurions probablement pu en faire un peu plus.»
Cette défaite met fin à l'étonnante aventure olympique du Canada, qui participe aux Jeux pour la première fois depuis 1992. L'équipe masculine s'est d'ailleurs assurée son billet pour Rio in extremis en juin. Les Canadiens ont ensuite entrepris le tournoi olympique avec une victoire-surprise contre les Américains (nos 5) et ils ont confirmé leur place en quarts de finale grâce à un gain contre l'Italie (no 4) dans leur match de groupe.
«En ce moment, je me sens vide, très fatigué et très fier des gars», a déclaré l'entraîneur canadien Glenn Hoag. «Ils sont exténués parce qu'ils ont trimé dur pour se rendre jusqu'ici.»