Le Palais de Bonhomme sera prêt malgré les températures extrêmes

Le dernier bloc de glace du palais de Bonhomme sera posé juste à temps pour le début du 59e Carnaval de Québec, vendredi. Mais les ouvriers ont eu chaud. Et froid, aussi.
C'est que Dame Nature a joué dans les extrêmes depuis le début du mois, moment où les ouvriers ont commencé à empiler les blocs sur les plaines d'Abraham. Et la glace n'aime pas les extrêmes: par temps trop doux, elle devient opaque, alors que par temps trop froid, elle craque. On a même tout arrêté pendant quatre jours.
Mais les équipes ont pris les bouchées doubles et en ont sué un bon coup - ça réchauffe en même temps, dit-on! - afin de compléter le palais à temps. Aujourd'hui, c'est mission accomplie: il ne reste que les décorations à poser.