Le palais de Bonhomme prend forme

C'est l'oeil brillant et déjà avec du frimas dans la barbe que Marc Lepire a amorcé la construction du palais de glace de Bonhomme jeudi, en prévision du 63e Carnaval de Québec.
C'est l'oeil brillant et déjà avec du frimas dans la barbe que Marc Lepire a amorcé la construction du palais de glace de Bonhomme jeudi, en prévision du 63<sup>e</sup> Carnaval de Québec.
Ayant travaillé à bâtir la célèbre demeure de Bonhomme depuis plusieurs années avec son père, c'est accompagné de ses fils de 14 et 20 ans que M. Lepire a ouvert le chantier de construction, situé comme par les années passées devant l'Assemblée nationale. 
Le palais 2017 sera composé de 2000 blocs de glace, soit environ 250 de plus que par les années passées. Son allure moderne et sa grande façade avant en fera «le plus imposant de la dernière décennie», selon l'organisation du Carnaval. 
Son design a été confié pour la première fois à une équipe d'étudiants en architecture de l'Université Laval. Mélissa Duperron, Frédéric Quirion et Félix-André Savard ont remporté le concours grâce à leur maquette «Le palais (tissé) fléché». 
L'équipe de Sculptures Michel Lepire a dû s'adapter et planifier un château à angles droits, sans les traditionnelles tourelles. «C'est un palais nouveau genre, complètement différent», juge le maître d'oeuvre du palais, Marc Lepire. 
Grand connaisseur de la glace, il a dû faire quelques modifications à la maquette d'inspiration des étudiants afin que le palais soit assez solide pour rester debout pendant toute la durée du Carnaval. «C'est juste un plus grand défi pour moi», lance-t-il, enthousiaste. 
Graffeurs
À l'intérieur, les visiteurs devraient avoir plus de place pour circuler et pour admirer le travail de six muralistes de Québec, dont Phelipe Soldevila. De grandes toiles seront déposées sur les murs du palais et les oeuvres inspirées du graffiti seront vendues à l'encan à la toute fin du Carnaval. 
Une quinzaine de travailleurs érigeront le palais de Bonhomme en 15 à 17 jours, afin qu'il soit prêt pour le début des festivités hivernales, le 27 janvier. La température était idéale jeudi pour ce travail, car s'il fait plus froid que - 20 °C, l'eau colle moins bien à la glace, qui risque de se fissurer. 
Pour une deuxième année, les petits et les grands qui désirent construire leur propre château de neige peuvent le prendre en photo et l'envoyer à defichateaudeneige.com. Des prix seront tirés au hasard parmi les participants. Près de 600 châteaux ont été soumis à ce défi l'an dernier.  
Le Carnaval de Québec a annoncé au début décembre qu'il quittait les plaines d'Abraham pour s'installer dans cinq sites à proximité de la Grande Allée. La programmation complète du Carnaval sera dévoilée le 10 janvier.