Me Jacques Larochelle obtient généralement sa large part de succès devant les tribunaux, mais cette fois-ci il n'a pu empêcher la condamnation de son client.

Le nouvel avocat de Jacques Delisle rencontrera la presse

Le nouvel avocat de Jacques Delisle, Me James Lockyer, donnera une conférence de presse vendredi matin, entouré notamment du fils du juge condamné et du criminaliste Me Jacques Larochelle, avocat au procès.
Au lendemain de la diffusion à Radio-Canada d'une entrevue où l'ex-juge affirme avoir aidé son épouse à se suicider, Me Lockyer, avocat torontois, rencontrera la presse dans un hôtel de Sainte-Foy.
L'avocat, directeur de l'Association pour la défense des personnes injustement condamnées, confirme qu'une demande de révision a été déposée au ministre de la Justice canadien Peter Mackay.
Pour espérer obtenir un nouveau procès pour son client, Me Lockyer doit démontrer qu'une erreur judiciaire a été commise.
Lors de la conférence de presse, James Lockyer sera accompagné de Me Jacques Larochelle, criminaliste bien connu, qui a essuyé son pire revers avec la condamnation du juge Delisle et l'échec en Cour d'appel.
L'ancien procureur général et ministre de la Justice de Terre-Neuve, Jérôme Kennedy, administrateur de l'Association, sera aussi présent.
Pour une rare sortie médiatique, Jean Delisle, fils du juge, participera à la conférence de presse.
L'Association pour la défense des personnes injustement condamnées a fait libérer 19 personnes qui purgeaient un crime qu'elles n'avaient pas commis, notamment David Milgaard et Guy Paul Morin.