Le nouveau visage du Canadien!

Le temps dira si le Canadien de Montréal s'est vraiment amélioré dans les derniers jours. Chose certaine, la troupe de l'entraîneur Michel Therrien montrera un nouveau visage à l'automne.
Tel que prévu, Thomas Vanek a quitté pour le Minnesota. Il ne vaut pas l'argent qu'il réclamait. Il n'a pas vraiment participé à la poussée du Tricolore pendant les séries éliminatoires. Il aura néanmoins coûté un espoir et un choix au repêchage de deuxième ronde. Pauvre lui, il n'a pas bien joué pendant les rencontres printanières parce qu'il s'ennuyait de sa famille qui était demeurée au Minnesota.
Un mal-aimé pour un mal-aimé résume la transaction avec l'Avalanche du Colorado. Daniel Brière n'était pas un favori de Michel Therrien et P.-A. Parenteau n'était plus désiré au Colorado. Parenteau est plus gros, mais il n'apporte pas plus de robustesse et d'intensité.
Brian Gionta est parti pour Buffalo parce que les Sabres lui offraient plus que le Canadien. On a exagéré son importance et son leadership à Montréal. Il ne sera pas difficile à remplacer sur la patinoire et dans le rôle de capitaine.
Le défenseur Josh Gorges a également pris la direction de Buffalo en retour d'un choix de deuxième ronde. Un autre joueur surévalué chez le Canadien. On l'a sacrifié pour donner plus de place à Nathan Beaulieu et Jarred Tinordi. Avec P.K. Subban, Andrei Markov, Alexei Emelin, Jim Weaver et Tom Gilbert déjà en place, les deux jeunes défenseurs pourront apprendre sans trop de pression.
Certains s'inquiètent des départs de Gionta et Gorges parce que les deux en menaient large dans l'entourage du Canadien. Gorges était le meilleur ami de Carey Price et sa famille hébergeait Brendan Gallagher. On dit que le capitaine Gionta était comme un grand frère pour plusieurs joueurs.
Quand des joueurs deviennent trop importants dans le vestiaire et les allées et venues d'une équipe, c'est parce qu'ils ne font plus le travail sur la glace. Les hockeyeurs coûtent assez cher sans qu'on leur en donne davantage pour le gardiennage et le maternage.
Manny Malhotra est un spécialiste des mises en jeu et de la défensive. C'est un centre de quatrième trio, rien de plus. Michel Therrien l'appréciera plus que Daniel Brière. Le défenseur Tom Gilbert ne fait pas l'unanimité dans les cercles du hockey. La constance n'est pas sa tasse de thé.
Le Canadien s'est certainement grossi et donné plus de profondeur. C'est maintenant l'équipe de Carey Price, P.K. Subban, Max Pacioretty et David Desharnais. On veut également confier plus de responsabilités aux jeunes comme Brendan Gallagher et Alex Galchenyuk.
Le directeur général Marc Bergevin a consenti un contrat à long terme à Michel Therrien. Il veut également lui donner des joueurs qui se plieront à son système de jeu.
Quel gaspillage!
Les propriétaires de la Ligue nationale de hockey ont profité de la première journée du marché des joueurs autonomes pour continuer de tirer l'argent par les fenêtres. Les contrats signés par certains joueurs dépassent l'entendement. Ils sont certainement nés sous une bonne étoile des joueurs comme Benoît Pouliot, Dave Bolland, Matt Niskanen, Paul Stastny et plusieurs autres.
Regardons un peu le portrait de Dave Bolland. Il n'a jamais enfilé 20 buts en une saison dans la Ligue nationale. Il n'a jamais atteint le plateau de 40 points et il passe beaucoup de temps à l'infirmerie. Il n'est pas un vilain joueur. Il peut rendre des services à une équipe, mais pas au point de lui verser 27,5 millions $ pendant une période de cinq ans.
Les propriétaires regretteront vite plusieurs des contrats paraphés dans les dernières heures. Saviez-vous que les proprios ont gaspillé un peu plus d'un demi-milliard de dollars dans les rachats de contrat dans la dernière décennie? Le chiffre est tiré du site Internet du réseau RDS.
Dire que les joueurs traitaient pratiquement les propriétaires de voleurs pendant le dernier conflit de travail dans la Ligue nationale!