Le motocycliste Marc Dion a été trouvé coupable de conduite dangereuse et de fuite des policiers, mercredi, au palais de justice de Québec.

Le jury n'a pas cru le motocycliste «non-identifié»

Le motocycliste Marc Dion a perdu son pari. Le jury n'a pas cru la défense qui affirmait que ce n'était pas lui qui chevauchait la moto sport prise en chasse par la police en septembre 2012 à L'Ancienne-Lorette. Dion a donc été trouvé coupable de conduite dangereuse et de fuite des policiers.
Les deux policiers qui ont poursuivi à haute vitesse la moto pour vérifier l'identité du conducteur se disaient certains à 100 % qu'il s'agissait de Marc Dion, un multirécidiviste de la conduite dangereuse qui conduisait sans permis valide. La défense alléguait que le bref contact visuel entre les policiers et le motard n'était pas suffisant pour prouver l'identification hors de tout doute raisonnable. Les délibérations du jury ont duré un peu moins de deux jours. Les représentations sur la peine auront lieu le 15 décembre.