L'animateur de radio Jean-François Labrie est en attente d'un coeur.

Le «Gardien de nuit» range son micro

Évoquant des motifs de santé, le journaliste du FM93 Jean-François Labrie quitte le domaine de la radio afin de se concentrer sur de nouveaux défis professionnels.
Ce journaliste spécialisé dans les faits divers, qui était aussi connu sous le surnom du «Gardien de nuit», a fait l'annonce de sa décision sur les ondes de cette station radiophonique, lundi matin, pendant l'émission de Sylvain Bouchard. Il aura travaillé au FM93 durant six ans. Avant, l'homme de 32 ans avait occupé des fonctions similaires à la station CKNU durant une période de deux ans, aux côtés d'André Arthur.
Après avoir reçu le cadeau inespéré d'un nouveau coeur à l'été 2010, Jeff Labrie avait tenté un retour progressif au boulot dans les mois suivant l'opération. Reconnu comme un travailleur acharné qui n'hésitait pas à aller sur le terrain pour fouiller ses histoires, le «Gardien de nuit» s'était rendu compte que le boulot de journaliste aux faits divers était devenu trop exigeant pour sa condition.
«Je n'étais plus en mesure de livrer le même rendement que j'offrais avant mon opération, explique-t-il. Quand j'avais eu ma transplantation, je m'étais dit que je ferais très attention à ce nouveau coeur et à la deuxième chance que ce donneur m'a offerte. Je me disais parfois que ce n'est pas vraiment ce que je faisais dans la réalité.»
Très rapidement, Jeff Labrie entreprendra une nouvelle carrière. Il préfère pour le moment garder pour lui ses nouveaux projets professionnels, mais il assure que ceux-ci n'auront aucun lien direct avec le monde des médias.
«C'est une décision difficile pour moi, mais je le fais pour ma santé.»