François Legault s'est plié à l'exercice même s'il estimait la demande de Philippe Couillard «exagérée» et tendant vers le «voyeurisme». Le couple était de passage dans une cidrerie de la Montérégie, samedi.

Le couple François Legault-Isabelle Brais vaut près de 10M$

Le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, et sa conjointe, Isabelle Brais, ont des actifs de près de 10 millions $, révèle leur situation financière rendue publique samedi.
À l'invitation de Philippe Couillard, mardi, M. Legault avait annoncé qu'il allait rendre publique la valeur de ses actifs. Le cofondateur de la compagnie aérienne Air Transat n'a jamais caché qu'il était indépendant de fortune.
Or, voilà que le couple Legault-Brais a une maison évaluée à 4,7 millions $ dans Outremont à Montréal. Le chef caquiste a aussi 4,7 millions $ de REER en obligations du Québec et 274 000 $ de placement en «actions privilégiées de banques canadiennes», peut-on lire dans la liste des actifs du couple publiée sur le site Web de la Coalition avenir Québec (CAQ).
Fait à noter, même multimillionnaires, le chef caquiste et sa conjointe ne semblent pas avoir de goût de luxe pour les voitures. La section de la liste consacrée aux véhicules montre en effet une somme relativement modeste de 70 000 $.
Le chef de la CAQ et sa conjointe ont aussi dévoilé leurs déclarations de revenus pour l'année 2012. M. Legault a touché un revenu net de 124 688,04 $, et Mme Brais, de 3306,51 $.
François Legault a fait un lien hier après-midi entre sa fortune personnelle et le programme de son parti, basé sur la prospérité. «J'ai commencé avec un prêt de 50 000 $. Je veux faire ça avec le Québec maintenant!» a-t-il dit.
L'ex-homme d'affaires se dit convaincu que le fait qu'il soit bien nanti ne sera pas mal vu des électeurs. «Je viens d'un milieu populaire. Mon père et ma mère n'avaient pas beaucoup d'argent. J'ai vécu chez ma mère jusqu'à l'âge de 32 ans. Je ne pense pas que je suis quelqu'un de bourgeois ou de hautain, a-t-il lancé. Je n'ai pas honte de mon succès. J'ai travaillé fort.»
Pressions sur Marois
Le geste que vient de poser François Legault fait en sorte que Philippe Couillard concentrera ses pressions sur la seule chef qui résiste à la demande libérale de dévoiler son patrimoine financier familial, Pauline Marois.
«C'est fini, les cachettes!» a lancé le leader du Parti libéral du Québec, à un rassemblement de ses militants, à Cacouna. Il a de nouveau exigé que la première ministre sortante divulgue placements et propriétés qu'elle et son conjoint détiennent.
«Moi, je les ai mis sur la table, mes avoirs et ceux de ma femme, [...] les comptes en banque et tout ce qu'on a dans la famille», a-t-il déclaré avant que le caquiste ne fasse sa sortie.
«Où ils sont, ceux de Mme Marois [et de son conjoint Claude Blanchet] et de M. Legault? Je veux les voir!» Avec Michel Corbeil