Le chauffeur de taxi ivre condamné à 9 mois de prison

Un chauffeur de taxi de 55 ans, Louis Guérin, a été condamné à neuf mois de prison pour avoir conduit son véhicule de travail alors qu'il avait dans son sang une alcoolémie deux fois supérieure à la limite légale.
Le chauffeur a été dénoncé au petit matin le 10 décembre par un client qui avait des doutes sur son état. La compagnie Taxi Coop Charlesbourg a aussitôt appelé la police.
Les agents ont intercepté le taxi conduit par Louis Guérin sur la rue de la Bastille dans Limoilou.
Le chauffeur avait des symptômes évidents d'ébriété; il a même emprunté une voie en sens inverse.
L'ivressomètre a révélé un taux d'alcoolémie de 0,16. L'homme avait aussi dans ses poches un sachet contenant environ un gramme de cannabis.
Il a été arrêté et détenu au poste de police pendant que Taxi Coop Charlesbourg le suspendait de ses fonctions.
Plaidoyer de culpabilité
Louis Guérin a choisi de plaider coupable mardi, moins de deux semaines après son arrestation. Il en est à sa quatrième condamnation pour conduite avec les capacités affaiblies en 35 ans.
La peine minimale était de quatre mois de prison. La Couronne et la défense se sont entendues pour suggérer une peine de neuf mois de prison à la juge Réna Émond. 
Le fait que le chauffeur était en service lui aura coûté cinq mois de prison de plus. «Les gens appellent les compagnies de taxi justement pour avoir un service de transport sécuritaire», a souligné la procureure de la Couronne Me Mélanie Ducharme.
Après sa peine, Louis Guérin sera sous le coup d'une interdiction de conduire pour cinq ans. 
Son avocate, Me Geneviève Bertrand, a indiqué que dans le cas de son client, il était inutile de lui imposer une thérapie contre l'alcool car le chauffeur ne voyait pas l'utilité d'un tel traitement.