Le Carnaval veut vendre plus de 41 000 bougies

Le Carnaval de Québec espère faire mieux que l'an dernier en vendant plus de 41 000 bougies, traditionnelle et importante source de financement pour la fête hivernale et divers organismes, dont ceux choisis par les duchesses.
«C'est important, c'est une levée de fonds populaire qui démontre l'intérêt des gens», a dit Alain April mercredi lors de la vente protocolaire de la Bougie à l'hôtel de ville de Québec.
Cette vente symbolique à la conseillère Michelle Morin-Doyle se déroulait quelques jours avant la journée de la Bougie, samedi.
À cette occasion, la chandelle qui permet de gagner divers prix sera vendue au coût de 10 $ dans plusieurs commerces et lieux publics.
L'an dernier, 41 056 bougies du Carnaval ont trouvé preneur, ce qui représente une hausse de près de 20 %. La campagne de financement a permis d'amasser 90 000 $ pour des organismes de la grande région de Québec.
«Notre objectif cette année est de faire mieux que l'an dernier», a indiqué la directrice générale du Carnaval, Mélanie Raymond. 
«Les duchesses sont toujours les leaders de la campagne de la Bougie», a-t-elle poursuivi. 
Au profit des fondations
La vente de bougies se fait aussi au profit des fondations choisies par les sept jeunes ambassadrices du Carnaval. Chaque organisme recevra 1 $ par bougie vendue. «C'est nouveau cette année, on a mis ça de l'avant pour avoir un impact encore plus grand dans la communauté», a poursuivi Mme Raymond.
La duchesse de Beauport, Sabrina Lachance, a choisi la Société de leucémie et lymphome du Canada, la duchesse de Charlesbourg, Claudine Julien, le Centre psycho-pédagogique de Québec. Celle de La Cité-Limoilou, Steffy Theetge, a décidé de soutenir La Maison des Petites Lucioles, Justine Leblanc, de La Haute-Saint-Charles, la Fondation de l'Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec, Gaël-Anne Grenier-Lavergne, duchesse des Rivières, appuie pour sa part la Fondation de l'Institut universitaire en santé mentale de Québec et celle de Lévis, Marie-Laurence Nolin, a choisi le Centre de prévention du suicide de Québec. Les bougies vendues par Ann-Julie Macdonald dans Sainte-Foy-Sillery-Cap-Rouge aideront pour leur part l'organisme Laura Lémerveil.