Les premiers secours ont réussi à sauver 21 personnes, certaines blessées. Les recherches pour localiser une personne qui manque à l'appel ont été interrompues dimanche soir. Sur les quais, une bougie brulait.

Le capitaine du bateau qui a coulé près de Tofino livre son témoignage

Le capitaine du bateau d'observation de baleines qui a sombré près de Tofino, en Colombie-Britannique, a déclaré que les passagers et les membres d'équipage ont été héroïques lorsque le bateau a été frappé de plein fouet par une vague dimanche dernier tuant cinq personnes.
Vendredi, le «Leviathan II» a été remorqué dans un endroit qui sera surveillé par la Gendarmerie royale du Canada. Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a indiqué qu'une autre de ses équipes d'experts planifie un examen approfondi du bateau dans les prochains jours.
Dans une déclaration écrite transmise vendredi, le capitaine Wayne Dolby a mentionné qu'il priait pour les familles et les amis des défunts. Cinq Britanniques âgés entre 18 et 76 ans ont péri dans l'accident et un Australien de 27 ans manque toujours à l'appel.
Il a indiqué qu'au cours des derniers jours, de nombreux témoignages ont fait état du courage de ceux et celles qui ont porté secours aux naufragés, mais que peu a été dit du courage des passagers et des membres de l'équipage qui étaient aux premières loges lorsque le bateau a pris l'eau.
Le capitaine, qui est à l'emploi de la compagnie Jamie's Whaling Station depuis 18 ans, a révélé que l'accident est arrivé si vite qu'il n'a pas eu le temps de lancer un appel de détresse.
Selon le BST, la plupart des passagers se trouvaient d'un côté du pont supérieur lorsque la vague a frappé l'autre côté du bateau.
L'agence a affirmé que la première équipe d'enquêteurs avait quitté Tofino après avoir eu des entretiens avec des survivants et des gens ayant porté secours à des passagers dimanche dernier.
Le BST a indiqué que ses prochaines actions incluraient de vérifier l'information sur la stabilité du bateau, de réexaminer toutes modifications qui y ont été apportées et d'analyser les données de l'équipement électronique récupéré dans l'embarcation.
Transports Canada avait indiqué par communiqué, jeudi, que le bateau avait passé avec succès un test de stabilité après l'ajout d'un pont supérieur pour l'observation des baleines il y a plusieurs années.