«On ne voit pas de crash au Québec. Mais il est évident que ça ralentit davantage dans l'Est que dans l'Ouest», selon Carlos Leitao, économiste en chef de la Banque Laurentienne.

Le candidat libéral Carlos Leitao, un immigrant contre la charte

Il n'y a pas que les finances du Québec qui incitent l'économiste de renommée mondiale Carlos Leitao à faire le saut en politique active avec le Parti libéral (PLQ) : l'homme d'origine portugaise s'oppose aussi à la charte de la laïcité du gouvernement péquiste.
«Je dois vous avouer que tout le discours autour de la charte des valeurs m'a beaucoup interpellé», a dit la recrue vedette du PLQ jeudi matin.
«Je ne suis pas né au Québec, je suis un immigrant arrivé ici il y a quelques années déjà», a-t-il relaté lors d'un point de presse qui avait jusque-là porté essentiellement sur l'économie.
«Je me considère bien intégré à la société québécoise et ce que je vois de ce que le Parti québécois veut mener, ce n'est pas du tout le Québec que j'ai connu», a dit M. Leitao.
Le projet cher au gouvernement Marois, juge-t-il, amène «une part d'exclusion», ce qu'il dit trouver «extrêmement navrant».