La chanteuse Omara Portuondo et le guitariste Eliades Ochoa du Buena Vista Social Club.

Le Buena Vista Social Club à la Maison Blanche

L'Orquesta Buena Vista Social Club deviendra jeudi le premier groupe cubain à sa produire à la Maison Blanche depuis plus d'un demi-siècle. Et un symbole de plus du rapprochement en cours entre La Havane et Washington.
Le groupe, qui réunissait à l'origine d'anciennes gloires de l'âge d'or de la musique cubaine et a évolué au fil des disparitions successives, se produira à l'occasion d'une cérémonie en l'honneur de la communauté hispanique organisée par le président Barack Obama.
Imaginé il y a dix-neuf ans par le musicien cubain Juan de Marcos Gonzalez, le Buena Vista Social Club a connu d'emblée un succès phénoménal. Son premier disque, paru en septembre 1997, s'est écoulé à ce jour à plus de 9 millions d'exemplaires à travers le monde.
Le film du cinéaste allemand Wim Wenders, qui a suivi en studio et en tournée ces personnages attachants, en particulier lors d'un concert au Carnegie Hall le 1er juillet 1998, a ému un très large public et contribué à ce succès.
Annoncé en décembre 2014 par Barack Obama et Raul Castro, le rapprochement spectaculaire entre les deux pays a marqué la fin d'un demi-siècle d'isolement du régime communiste. La Havane et Washington ont rétabli leurs relations diplomatiques en juillet.
L'ambassadeur de Cuba aux Etats-Unis a été invité à la réception de jeudi à la Maison Blanche.