Le Bloc québécois a reconnu avoir fait une erreur lundi en publiant sur le web la photo d'une ferme de la Pennsylvanie pour illustrer un message sur la souveraineté alimentaire. 

Le Bloc québécois à la défense de l'agriculture... en Pennsylvanie

Le Bloc québécois a reconnu avoir fait une erreur lundi en publiant sur le Web la photo d'une ferme de la Pennsylvanie pour illustrer un message sur la souveraineté alimentaire.
<p>Le Bloc québécois a reconnu avoir fait une erreur lundi en publiant sur le web la photo d'une ferme de la Pennsylvanie pour illustrer un message sur la souveraineté alimentaire. Le Bloc l'a remplacée par une autre, qui représente une ferme de l'île d'Orléans (photo).</p>
«Que voulez-vous, elle nous a échappé celle-là», lance Dominic Vallières, porte-parole du Bloc québécois. «Dès que les gens ont commencé à nous signaler la provenance de la photo, on l'a remplacée par une autre, qui représente une ferme de l'île d'Orléans», soutient M. Vallières.
Le Bloc a pris l'habitude, lors de cette campagne électorale, de publier sur Facebook et les réseaux sociaux des publicités concoctées avec des images libres de droits, trouvées sur la Toile.
<p>Le Bloc québécois a reconnu avoir fait une erreur lundi en publiant sur le web la photo d'une ferme de la Pennsylvanie pour illustrer un message sur la souveraineté alimentaire. </p>
Le message sur l'agriculture, publié au courant de la fin de semaine, titrait : «Souveraineté alimentaire : nous bataillons ferme pour les agriculteurs».
Quelques internautes ont remarqué lundi que la photo utilisée représentait une ferme américaine. Le Bloc québécois a changé sa photo vers 15h lundi et publié un message d'excuses sur sa page Facebook. 
«On a l'habitude de toujours vouloir mettre le Québec de l'avant, alors ce n'est qu'une simple erreur. Il n'y a personne qui voit ça plus gros que c'est», affirme M. Vallières.