Le roi Louis XIV

Le ballet à travers les siècles

XVIe siècle
<p>Portrait de l'Italienne Marie Taglioni dans <i>La Sylphide</i>. </p>
<p>George Balanchine </p>
XVIe siècle
La danse classique est née pendant la Renaissance italienne, avec l'apparition d'un nouveau style de spectacle dans les cours italiennes : le ballet. On allie des éléments de spectacle (danse, musique) à une intrigue dramatique. Ballet vient de l'italien balletto, au sens de «petit bal».
XVIIe siècle
C'est à la cour de Louis XIV, le Roi-Soleil, en France, que le ballet connaît son véritable essor, d'où sa terminologie française. Danseur avide, le roi a lui-même participé à plusieurs ballets. En 1661, Louis XIV a fondé l'Académie royale de danse, ancêtre du prestigieux ballet de l'Opéra national de Paris.
XIXe siècle
Le chorégraphe Marius Petipa crée, en Russie, plusieurs ballets du répertoire traditionnel des compagnies de ballet comme Casse-Noisette ou Le lac des cygnes.
Début du XIXe siècle
L'Italienne Marie Taglioni (1804-1884) a défini le style romantique avec sa danse fragile et délicate. Elle a été une des première femmes à danser sur la pointe de ses orteils, dans La Sylphide, le ballet de son père et entraîneur, Filippo Taglioni, en 1932. La robe qu'elle portait à cette occasion est vue comme le prototype du tutu connu aujourd'hui.
XXe siècle
Au début du siècle, la danseuse et enseignante russe Agrippina Vaganova définit la technique que l'on connaît sous son nom. Il s'agit de la fusion d'éléments traditionnels du style français et de l'athlétisme de la technique italienne.
George Balanchine, père du ballet américain, ouvre le ballet à la modernité avec le style néoclassique, une conception de la danse développée avec les Ballets russes de Serge de Diaghilev. Il s'appuie sur le ballet académique mais tente d'en reculer les limites. 
Sources : www.britannica.comApollo's Angels : A History of Ballet, de Jennifer Homans, www.grandsballets.comwww.cnrtl.fr