Dweezil Zappa, le fils du célèbre Frank Zappa, sera sur la scène de la zone portuaire de Chicoutimi le jeudi 3 juillet.

Le 18 juillet au FEQ

Le Soleil vous présente ses suggestions pour aujourd'hui, au Festival d'été de Québec.
High on Fire
Plaines d'Abraham, 20h
Depuis 15 ans et sept albums, High on Fire s'est établi une solide réputation sur la planète métal. Le trio californien est né sur les cendres de Sleep, le groupe du guitariste Matt Pike, qui tient les rênes depuis avec le batteur Des Kensel et le bassiste Jeff Matz à ses côtés. Les maîtres du stoner métal se présentent sur les plaines d'Abraham, avant Megadeth, avec un nouveau CD, Luminiferous, considéré par la critique comme leur meilleur jusqu'à maintenant. On va se faire chauffer les oreilles pas à peu près. Éric Moreault
Tamikrest
Place D'Youville, 21h30
Alliant les sonorités rock occidentales aux traditions touaregs, la formation malienne Tamikrest, menée par Ousmane Ag Mossa, promet de faire bouger la place D'Youville dans la dernière ligne droite de cette soirée consacrée aux musiques du monde. Juste avant, la Canadienne d'origine indienne Kiran Ahluwalia livrera ses compositions hybrides, qui tâtent du jazz et du blues. La formation québécoise Ayrad, qui ratisse aussi large dans ses influences musicales internationales, ouvrira la marche dès 18h.
Geneviève Bouchard
Stacey Kent
L'Impérial, 21h30
Le théâtre Impérial prendra ce soir des couleurs jazz avec la visite de la chanteuse américaine Stacey Kent. Celle qui fait résonner la note bleue sur la scène internationale depuis une vingtaine d'années - et qui a au passage offert un album de chansons françaises - tient la tête d'affiche d'une soirée qui fait la part belle aux femmes et qui débutera dès 20h avec le folk jazzé du Emma Frank Quintet. Geneviève Bouchard
Zappa Plays Zappa
Parc de la Francophonie 21h30
La réputation du spectacle hommage à Frank Zappa par son fils Dweezil n'est plus à faire. Depuis 10 ans, le digne rejeton tente de recréer sur scène le riche univers iconoclaste du paternel, soignant avec une précision maniaque les partitions de guitare du regretté Zappa, considéré par plusieurs comme un des meilleurs compositeurs du XXe siècle. Son approche éclectique et expérimentale de la musique, qui marie plusieurs styles, promet aux spectateurs du parc de la Francophonie tout un voyage. Éric Moreault