Lisa LeBlanc au parc du Pélican, l'été dernier.

Le 17 juillet au FEQ

Le Soleil vous présente ses suggestions pour aujourd'hui, au Festival d'été de Québec.
> Simon Kearney
Place George-V, 17h45
Certains l'ont entendu hier et ont apprécié, d'autres le découvriront ce soir à la place George-V. Le jeune chanteur et guitariste de L'Ancienne- Lorette est en effet en «résidence» jusqu'à demain sur cette nouvelle scène appelée Coeur du FEQ, une bonne vitrine pour celui qui lancera son album La vie en mauve en août. Les 16 pièces de l'album ont été enregistrées l'an dernier à Farnham, dans l'église où le groupe Arcade Fire a enregistré son célèbre album The Suburbs. Le musicien de 19 ans, qui est toujours étudiant au cégep de Sainte-Foy, aura également à ses côtés un bassiste, un batteur, un tromboniste et un trompettiste. Ian Bussières
> The Barr Brothers
Plaines d'Abraham, 20h
De retour d'une tournée européenne lors de laquelle ils ont réchauffé les planches pour la formation Calexico, la formation The Barr Brothers n'a pas perdu de temps à reprendre la route de notre côté du monde. Avec le minialbum Alta Falls (regroupant des titres qui ont été retranchés de l'album Sleeping Operator) encore chaud, le groupe des frères Andrew et Brad Barr se présente ce soir sur la scène des plaines d'Abraham, juste avant la carte blanche de Patrick Watson. Geneviève Bouchard
> Lisa Leblanc
L'Impérial, 21h30
S'il y a une chose à laquelle on peut s'attendre lorsqu'on assiste à un spectacle de Lisa LeBlanc, c'est que ça va déménager. Cette tornade acadienne a fait sa place sur la scène d'ici avec ce qui lui a valu l'étiquette de «folk-trash», portée par des titres comme Aujourd'hui, ma vie c'est d'la marde. L'auteure-compositrice-interprète à la plume bien dégourdie a élargi son répertoire après un road trip aux États-Unis, comme en témoigne le minialbum anglophone Highways, Heartaches and Time Well Wasted, paru l'automne dernier. Geneviève Bouchard
> Red Baraat
Place D'Youville 21h30
Des festivaliers se souviendront d'avoir entendu l'octuor new-yorkais Red Baraat au Festival d'été en 2011. La joyeuse bande de Sunny Jain, célèbre joueur de dohol (tambour indien à deux peaux), comprend un batteur, un percussionniste, des cuivres et un soubassophone et l'offre musicale amalgame le bhangra, le funk, le jazz et la musique latine pour créer un son unique et une atmosphère festive. La troupe a lancé son quatrième album, Gaadi of Truth, en janvier et arrive donc avec une offre musicale plus mature qu'à sa dernière visite à Québec. Ian Bussières