Gordon Downie, chanteur de Tragically Hip

Le 10 juillet au FEQ

Le Soleil vous présente ses suggestions pour aujourd'hui, au Festival d'été de Québec.
> Dylan Perron et Élixir de Gumbo
Place D'Youville, 18h
Le groupe abitibien a remporté les honneurs des Francouvertes cette année avec son énergique mixture à base de bluegrass. Mais ça fait déjà un bon moment qu'il travaille sa formule. À voir le véritable mosh pit qui s'est créé devant les musiciens le mois dernier au Festival de Tadoussac, pas de doute que leur enthousiasme est contagieux. Gageons que la foule sera plus calme en début de soirée à place D'Youville. Mais voilà quand même une excellente raison d'arriver tôt pour ce programme où Salomé Leclerc tient la tête d'affiche. Geneviève Bouchard
> Arthur H
Impérial, 21h50
Arthur H aime le Québec, qui le lui rend bien. Entouré de copains musiciens d'ici, le Français a enregistré dans l'hiver montréalais son album Soleil dedans. À son dernier passage au Théâtre Petit Champlain, au coeur d'un mois de février particulièrement rigoureux, l'auteur-compositeur-interprète ne s'était pas laissé arrêter par une grippe «intense». Les retrouvailles risquent d'être chaleureuses, maintenant que le soleil brille aussi dehors. Juste avant, à 20h45, Jérôme Minière offrira pour la première fois à Québec les nouvelles chansons de son album Une île, paru en mars. Geneviève Bouchard
> Robby Johnson
Plaines d'Abraham, 19h
Les amateurs de musique country qui se rendront sur les Plaines pour assister à un rare passage de Keith Urban au Québec feraient bien d'arriver tôt. Non seulement pour avoir une bonne place lorsque le cowboy néo-zélandais montera sur scène, mais aussi pour assister au spectacle de Robby Johnson, ce chanteur de Saint-Jean-Chrysostome qui fait maintenant carrière aux États-Unis. Robby s'appelle en fait Sylvain Robitaille et il est né à Saint-Georges de Beauce. Sa voix et ses chansons font cependant déjà craquer le public américain depuis son passage à l'émission de David Letterman l'été dernier. Ian Bussières
> The Tragically Hip
Parc de la Francophonie, 21h30
S'il y a des monstres sacrés du rock alternatif canadien, ce sont bien les Tragically Hip, qui ont connu du succès dans quatre décennies différentes et continuent de porter le flambeau depuis plus de 30 ans. La réputation du chanteur et guitariste Gordon Downie et de ses acolytes Paul Langlois, Rob Baker, Gord Sinclair et Johnny Fay n'est plus à faire. Ils ont leur étoile sur l'Allée des célébrités canadiennes à Toronto, font partie du Temple de la renommée de la musique canadienne, ont gagné suffisamment de prix Juno pour en garder deux chacun et en donner trois aux bonnes oeuvres et ont même un timbre-poste à leur effigie! Et ils ont suffisamment de succès à leur actif pour être certains de laisser quelques fans sur leur appétit ce soir parce qu'ils n'auront jamais assez de temps pour tous les interpréter. Ian Bussières