Marc-André Pâlin, directeur général de la SDC Montcalm, se tient sur le toit du Blaxton, là où un D.J. mixera des airs carnavalesques le 15 février, avant le traditionnel défilé du Carnaval.

L'avenue Cartier, un clin d'oeil au passé

L'avenue Cartier fait un retour dans l'histoire du Carnaval pour sa 60e année. Une glissade géante, une fanfare, une soirée festive prédéfilé et une exposition des souvenirs de Bonhomme sont revisitées.
<p>L'avenue Cartier a déjà eu une glissade géante à la fin des années 90. Pour l'événement des 1er et 2 février, les organisateurs ont prévu une structure de lancement de près de deux mètres de haut.</p>
Avec le soutien financier entre autres du Centre local de développement de Québec et le réseau des gens d'affaires de la ville, l'avenue Cartier se réapproprie l'esprit de fête du Carnaval d'antan. «Les gens d'affaires se sont surpassés. Ce sont 250 000 $ provenant de fonds privés qui sont donnés pour la réussite du Carnaval dans toute la ville. C'est majeur comme mouvement. Juste chez nous, on parle de 50 000 $. C'est réellement un nouvel élan», affirme Marc-André Pâlin, directeur général de la Société de développement commercial (SDC) du quartier Montcalm à Québec.
L'objectif principal : recréer le sentiment d'effervescence d'autrefois. «On veut créer une vie carnavalesque et redémarrer le tout avec des activités gratuites pour la famille», explique M. Pâlin. Sans surprise, les 225 commerces et bureaux de Montcalm souhaitent aussi attirer davantage de touristes. Présentement, seulement 6 % de la clientèle est touristique.
En l'absence de terrain vague, la SDC, qui organise toutes les activités liées au Carnaval cette année, a songé à faire revivre la glissade géante en pleine rue au nord de l'artère, entre Crémazie et le chemin Sainte-Foy. Celle-ci sera longue de 200 mètres et les participants de tous les âges s'élanceront d'une plateforme de près de deux mètres de haut. Cette station de départ sera animée par Rouge FM. Traîneaux, luges et soucoupes sont requis.
Le samedi 1er février, l'avenue Cartier accueillera le Bonhomme Carnaval pour sa visite annuelle et le lendemain, la fanfare du Carnaval, comptant 70 musiciens, viendra faire son tour à 13h30, 14h30 et 15h30.
Vitrines aux Halles du Petit Quartier
Ça bouge aussi aux Halles du Petit Quartier du 31 janvier au 16 février. Trois vitrines seront installées dans les allées et donneront un aperçu historique des 60 dernières années de Carnaval.
«On est allé piger dans les archives de la Ville de Québec. Il y aura d'anciennes effigies bien sûr, mais une foule d'autres artefacts», affirme le directeur Marc-André Pâlin. Le public pourra les découvrir selon l'horaire des Halles du Petit Quartier.
D.J. en hauteur
Une grande soirée est aussi organisée pour le soir du traditionnel défilé du Carnaval. Alors qu'auparavant les gens n'étaient que de passage sur l'avenue, cette année, ce sera complètement différent. «On ne voulait plus voir les familles avec les bras croisés en attendant le défilé. On a donc pensé organiser un énorme party en pleine rue!» La piste de danse à aire ouverte sera animée par NRJ.
Dès 18h, le public est invité à venir danser au rythme d'un D.J. installé sur le toit d'un commerce. «Pour l'instant, on parle du toit du Blaxton, mais nous avons quelques détails à revoir», explique M. Pâlin. «Ça va être spectaculaire!»
«Nous avons hâte de voir si le public sortira dans les rues pour la 60e présentation du Carnaval. On veut vraiment que les gens se sentent dans l'ambiance avec des décorations du Carnaval.» Pour ce faire, la SDC remettra quelque 150 affiches aux résidents pour qu'ils décorent leur balcon. Marc-André Pâlin compte beaucoup sur cette initiative qui engloberait véritablement le projet.
<p>La Tabagie Tremblay a ouvert ses portes en 1914. </p>
Un secret bien gardé
La nature commerciale de l'avenue Cartier date de 1920. Le premier à y ouvrir boutique? L'actuelle Tabagie Tremblay Tabac en 1914, un peu en avance sur son temps. Vous remarquerez la porte placée en angle entre la rue Crémazie, autrefois l'artère commerciale principale, et l'avenue Cartier. D'ailleurs, cette rue n'a toujours pas perdu son identité. Vous y trouverez des restaurants et des boutiques uniques, très prisés par les gens du quartier. Un détour s'impose, selon Kevin Rouet, un Français arrivé ici à l'été 2009. Ses adresses favorites : la quincaillerie Crémazie RONA pour le nécessaire à barbecue et Bügel, fabrique de bagels, pour les fringales matinales.
<p>Nathalie Roy</p>
<p>Peter Sgobba</p>
Ce qu'ils en disent
>> Nathalie Roy, propriétaire d'Arnold Chocolats
«Nous avions besoin d'un coup de pouce pour que l'avenue retrouve ses airs de fête.» Nathalie Roy se souvient de ses Carnavals d'enfance où, même à l'école, on retrouvait l'esprit de Bonhomme. Maintenant propriétaire d'Arnold Chocolats, elle félicite la Société de développement commercial (SDC) Montcalm et le Carnaval de Québec de vouloir attirer les gens à l'extérieur du site principal. Sa contribution : du chocolat chaud, bien sûr. «On veut faire sortir les gens et leur montrer qu'ils peuvent profiter du Carnaval sans souffrir du froid!»
>> Peter Sgobba, copropriétaire du Blaxton
En 26 ans d'histoire, le Blaxton (anciennement le Turf) en a vu passer des défilés de Bonhomme Carnaval. «D'année en année, les gens viennent souper chez nous avant le défilé et ils réservent pour l'an prochain», explique le copropriétaire Peter Sgobba. Le toit de son établissement sera utilisé lors de la grande soirée d'avant-défilé du 15 février par un D.J. «C'est merveilleux de voir que cet événement revient dans le quartier et je suis certain que ça va plaire à plusieurs personnes.»
<p>Jean-Étienne Billette</p>
>> Jean-Étienne Billette, propriétaire de la Sandwicherie Fastoche et du Burger Cartier ainsi qu'organisateur des événements des Halles du Petit Quartier
En tant que commerçant et organisateur d'événements aux Halles du Petit Quartier, Jean-Étienne Billette a déjà essayé d'amener les gens aux Halles lors des précédents défilés, mais cette année, il veut aller plus loin. «Nous sommes le centre de services le plus près de la Grande Allée et des Plaines. C'est donc un passage naturel. C'est dans cette logique que nous désirons amener les gens à sortir du site. En fait, c'est une merveilleuse idée pour tout le monde!» Les allées des Halles du Petit Quartier accueilleront les kiosques de l'exposition 60 ans de souvenirs du Carnaval de Québec du 31 janvier au 16 février.
***
Vous voulez y aller?
Glissade géante: les 1er et 2 février de 10h à 17h. À l'angle des artères Crémazie et Cartier
Fanfare du Carnaval: le 2 février à 13h30, 14h30 et 15h30
Exposition 60 ans de souvenirs du Carnaval de Québec: du 31 janvier au 16 février, les lundi, mardi et mercredi de 7h à 19h, les jeudi et vendredi de 7h à 21h, le samedi de 7h à 19h et le dimanche de 7h30 à 19h
Soirée D.J. avant le défilé de la Haute-Ville: le 15 février dès 18h