Laurie Blouin avait aussi chuté lors des qualifications jeudi.

Laurie Blouin a «de la misère» parmi les siens

«J'ai l'impression que quand je suis ici, je ride pour le monde, pour impressionner les gens de Québec, pas pour moi.»
Forte d'une deuxième place en slopestyle en Italie sur le circuit de la Coupe du Monde de planche à neige, fin janvier, Laurie Blouin était en droit d'espérer monter sur le podium devant les siens, dimanche, à Stoneham. 
Des chutes à chacune de ses deux descentes de qualification, samedi midi, ont cependant mis fin prématurément à la compétition de la planchiste de 20 ans, qui ne sera pas des finales de slopestyle. «Ce n'est pas la première fois que quand je suis à Québec ça ne va pas si bien», a reconnu l'athlète originaire de Stoneham, visiblement déçu après son élimination. Blouin avait tout de même pris le 6e rang de la finale de slopestyle de la Coupe du monde de Québec, en 2015, alors qu'elle n'était âgée que de 18 ans.
«J'essaye de me convaincre que je ne me mets pas plus de pression parce que c'est à Québec, mais force est d'admettre que j'ai de la misère», a poursuivi Blouin, assurant que l'entrainement précédent ses deux descentes de qualification avaient pourtant bien été, samedi matin. 
Ayant déjà son invitation pour le US Open en poche, la planchiste se dit maintenant d'autant plus motiver à s'entrainer fort pour la compétition qui s'ouvrira le 28 février, au Colorado.
Toutant qualifié, Parrot éliminé 
Chez les hommes, le Québécois Sébastien Toutant s'est facilement qualifié, samedi matin, pour les finales de slopestyle qui se tiendront à compter de 10h, à Stoneham, dimanche. Toutant n'a été devancé dans sa vague de qualification que par son illustre compatriote Mark McMorris. Maxence Parrot a été moins chanceux, une chute lors de sa deuxième descente le privant des finales de dimanche. Le Québécois demeure un des favoris de la finale de l'épreuve de big air qui débute à 17h, samedi, au parc de l'Îlot Fleurie. Chez les skieurs, les finales de slopestyle se tiendront en après-midi, dimanche. Les Québécois Alex Beaulieu-Marchand, Alex Bellemare, Kim Lamarre et Anouk Purnelle-Faniel seront tous à surveiller.