La police française a dit que ce document d'identité avait été trouvé «près du corps de l'un des assaillants» durant l'enquête lors des tueries dans la salle de concert du Bataclan, à Paris, où 82 personnes ont été tuées.

L'assaillant de Paris détenteur du passeport syrien est arrivé par la Grèce

Le passeport syrien retrouvé par la police française près du corps d'un des auteurs des attaques de Paris appartenait à un migrant enregistré lors de son arrivée sur une île grecque en octobre, a affirmé samedi le ministre grec de la Protection publique, Nikos Toskas.
«Le détenteur du passeport syrien est arrivé le 3 octobre par l'île grecque de Leros, où il a été enregistré conformément aux règles de l'Union européenne», a assuré M. Toskas dans un communiqué.
La police française a dit que ce document d'identité avait été trouvé «près du corps de l'un des assaillants» durant l'enquête lors des tueries dans la salle de concert du Bataclan, à Paris, où 82 personnes ont été tuées.
L'authentification du passeport est en cours, mais sa découverte indique une éventuelle connexion syrienne avec ces attentats, ce qui constitue une hypothèse de travail des enquêteurs après une série d'attaques meurtrières dans six endroits distincts à Paris vendredi soir.