La pizza Ciao Bella de chez Pizz'art.

L'année de la pizza

Après les bistros, c'est la pizza qui fait maintenant jaser à Québec. De Nina, la napolitaine, à Krust, la vite fait bien fait, où aller se tailler une pointe de «pizz»? Enquête sur fond de pâte
>> IL TEATRO PIZZERIA: double nationalité
Nouveau voisin de Chez l'Autre dans le complexe du Capitole, le Il Teatro Pizzeria s'ajoute à l'offre existante «garnie» dans les vieux murs. Un pari osé au regard de la compétition (Sapristi, Pizzeria D'Youville, Mikes [dans une autre catégorie]). Sa force, Il Teatro italianise la place D'Youville depuis déjà 20 ans. Ce projet de pizzéria se veut donc une continuité du grand tour d'Italie, particulièrement ses produits phares. Pensons aux tomates San Marzano, les meilleures qui soient pour confectionner de la sauce d'une texture vraiment onctueuse, aux noix de pin et à la pancetta. Aucune omission, même l'huile de truffe apparaît à la carte des pizzas. Les concessions par rapport aux origines afin de s'adapter aux habitudes des Québécois se remarquent dans les quantités de garnitures. C'est nettement plus copieux, et la croûte de la pizza, étirée en format unique, plus épaisse qu'en mère patrie. Voyons-y une pizza italo-québécoise à déguster dans un cadre urbain plus chic, incluant les nappes en tissu. Même les serviettes blanches et noires sans faux plis sont en étoffe. C'est presque gênant de les utiliser pour s'essuyer la bouche «tomatée»!
Notre commande: la Salsiccia (tomates San Marzano, saucisse italienne, brocolinis, oignons rouges, mozzarella et olives) et la Boscaïola (tomates San Marzano, pancetta, échalotes grises, tomates séchées, pleurotes, fromage Taleggio et roquette). Deux pizzas très plantureuses, surtout la seconde, où les cubes de pancetta n'ont pas été comptés un à un. Moins de générosité n'aurait pas déplu. C'est peu dire.
L'extra: la variété de pizzas (un format) qui fouille dans tous les recoins du grand garde-manger italien, l'utilisation d'herbes fraîches en pot dans la table froide.
Ouvert tous les jours; Pizza de 14 $ à 20 $; 950, rue Saint-Jean, Québec; Tél. : 418 694-3333
>> F+F PIZZA: F pour surprise!
J'avoue, je ne m'entendais à rien ou presque de F+F Pizza. Toutefois, je mentirais si je prétendais n'avoir pas accroché sur l'aménagement tonique de son local pourtant mal situé dans un couloir à l'arrière de la Pyramide. Pas facile d'y tirer son épingle du jeu. Pourtant F+F, peint en vert tonique avec des ardoises colorées par des dessins naïfs stimule l'appétit, n'en déplaise aux coloristes. Exactement comme la sauce piquante pep les papilles. Quel est le lien avec les sauces? F+F en possède toute une collection. Pour pimenter ses pizz? La balle est dans votre camp. Entre vous et moi, le fait de n'avoir aucune attente a contribué à maximiser la surprise à savoir que pour une franchise F+F livre la marchandise avec une gamme de plus de 24 pizzas (format 9 po). En passant, plusieurs rivales endosseraient la paternité de sa pâte sans être gênées.
Notre commande: la champignons sauvages (sauce tomate, huile d'olive, champignons de Paris, shiitakes, cèpes, morilles, chanterelles, ail, oignons, mozzarella) et la Reggiano (sauce tomate, huile d'olive, tranches de tomate, oignons, olives Kalamata, origan, mozzarella, parmesan). La seconde s'illustre par sa simplicité recherchée et l'autre pour la pluralité de champignons et le juste dosage de sauce tomate pour ne pas nuire à la saveur de ces derniers.
L'extra: un bon point chute pour casser la croûte après un film au Clap. Hyper décontractée, l'atmosphère est axée sur le partage avec une table réfectoire comme chez Nina et Krust. Bienvenus aux intolérants au gluten.
Ouvert tous les jours; Pizza de 10 $ à 17 $23; 60, chemin Sainte-Foy (La Pyramide); Tél. : 581 981-0806
>> KRUST PIZZERIA RÉINVENTÉE: pizza «baveuse»
Krust a fait jaser les internautes l'automne dernier avec une campagne de pub devenue virale. La formule : de faux vox pop de 10 secondes où des quidams commentent la pizza. Marc, l'un d'entre eux, y déclarait bing bang «à goûte pas la marde». Eh ben, c'est direct, ça. Si on est fixé sur ce qu'elle ne goûte pas, qu'en est-il du contraire? Pâte craquante, une abondance de garnitures de finition qui ne passent pas au four pour un maximum de fraîcheur, Krust livre la marchandise. Marc a raison! Divisées en trois catégories (ClassiK, RustiK et UniK), ces pizzas (format unique) se garnissent de poulet Tao, de fruits de mer, de vin et fromage, même ladite all dressed prend sa place face à la V-Huit, une végé avec fromage de chèvre. Souvent les restos rapides dépriment par leur look éclairé aux néons. Pas Krust. Son local blanc et jaune citron affiche une mine jeune et vitaminée. Parfait pour une cure de soleil et de pizz express!
Notre commande: la Garden Cocktail (sauce crème, cheddar fort, asperges, poivrons, oignons grillés, tomates marinées, roquette et copeaux de parmesan, olives Kalamata) et la BLT (sauce crémeuse, mozzarella, bacon, salade verte à la Krust). Deux pizzas testées et adoptées illico. L'une pour la variété de légumes et l'autre pour le petit côté croustillant de salade César en chaud-froid, les feuilles touillées avec une vinaigrette crémeuse déposées à la dernière minute. Crouch!
L'extra: les pizzas «végétales» débordantes de légumes, de véritables potagers qui poussent dans la canicule du four. À noter que les desserts chocolatés sont faits avec des produits de Chocolats Favoris. Une adresse pensée pour les gens pressés, puisque Krust opère en mode commande au comptoir. À quand un Krust «en ville»? Ma boule de cristal prédit un succès... pizza!
Ouvert tous les jours; Pizza de 6,50 $ à 15 $; 8967, 1re Avenue, Québec (Charlesbourg); Tél. : 581 741-7499
>> NINA, PIZZA NAPOLITAINE: Viva Italia
Si vous êtes allé en Italie, vous avez sûrement mangé de la pizza. De la vraie. Pas celle qu'on imagine à 6548 kilomètres à l'ouest de Naples. Dans le cas contraire, vous méritez une claque derrière la tête. Pour ceux-là et les autres qui rêvent de Napoli avec un trémolo à la Dean Martin dans la voix, Nina Pizza saura vous faire (re)découvrir la véritable nature de la pizza. C'est-à-dire une pizza (un format) à la croûte parfois ponctuée de bulles d'air irrégulières, ici et là un tantinet noircie par les flammes de l'enfer du four chauffé au bois (jusqu'à 900 °F). Ces minuscules imperfections sont le gage d'une pizza authentique tout sauf industrielle. Point deux, les garnitures. Pour se réclamer italiennes, elles doivent aligner qualité et simplicité. À la base, on parle de mozzarella di bufala et fior de latte coulantes, d'huile d'olive, de basilic et de tomates mûres. Après, tout dépend des goûts sauf qu'une règle s'applique : jamais les ingrédients ne s'empilent en couches épaisses ni ne se multiplient à l'infini, car la croûte compte autant sinon plus. Nina réunit tout cela et plus. Que bella pizza!
Notre commande: la William J. Walter (avec fromage Canotier de l'Isle et graines de fenouil) une pizza du quartier, car la chair de saucisse égrenée dessus provient du saucissier de la rue Saint-Joseph. Amateur de fenouil, essayez-la. Notre coup de coeur va à la Greenpoint où la fior di latte s'éveille par l'addition de zestes et jus de citron. Au sortir du four, une poignée de roquette et des copeaux de parmesan font d'elle une pizza du printemps. Magnifica!
L'extra: le décor hip et épuré - tables et mobiliers en bois bruts, chaises «d'école». Même les bûches (pour le four) sont bien en vue. J'ai même une petite pensée pour l'atmosphère de Flat Bread à Portland. En passant, si Nina affiche complet, les commandes pour emporter sont inscrites à l'ordre du jour.
Ouvert tous les jours; Pizza de 11,50 $ à 22 $; 410, rue Saint-Anselme, Québec; Tél. : 581 742-2012
>> PIZZ'ART: liberté artistique!
En juillet dernier, j'avais signalé l'ouverture de Pizz'art aux Halles de Sainte-Foy. Pas un comptoir, mais bel et bien un resto à part entière dont l'espace a été créé par la designer Elsa Vincent, celle-là qui a posé sa griffe à l'Hôtel La Ferme. J'avais émis un commentaire sur le ratio pâte-ingrédients, à savoir que la pâte en menait large. Manque de bol sans doute dû à un employé en formation, J'y suis retournée et, rêve de tous les ministres des Finances du Québec, l'équilibre était atteint. Chez Pizz'art, une saine distance a été établie entre les pizz (cinq formats) sorties du four et la tradition. Après la sauce tomate, l'ingrédient commun à toutes est la créativité. Une pizza «événementielle», la Pete Super Bowl (avec ailes de poulet et effiloché de porc) fréquente «les régulières» ainsi que les pizzas de chefs spécialement conçues pour la maison. Jusqu'à présent, les Marie-Chantal Lepage (MC Chef) et Sébastien Martel (Batifol) ont mis la main à la pâte. Voilà un concept unique sur laquelle Pizz'art peut surfer.
Notre commande: la Batifol (sauce tomate, mozzarella, Migneron, oignon rouge, prosciutto, salade d'épinards et tomates cerises, pesto) ainsi que la Santa Fe (poulet mariné, oignons caramélisés, guacamole, crème sure, salsa, coriandre et mozzarella). Deux bons coups. Sur La Batifol, le prosciutto cru n'est pas gâché par la cuisson et la salade de finition lui apporte beaucoup de fraîcheur. Miam. Quant à Santa Fe (le poulet un peu sec), s'il y avait un ingrédient à retenir, signalons les oignons caramélisés. J'en ai rarement mangé d'aussi bons. Quel est le secret?
L'extra: une destination pour se changer le mal de place en 20 minutes. Bonne nouvelle, il y a une vie après «la garnie» : de la thaï à la Bombay jusqu'en Alsace. Un forfait Conquête (quatre pizzas 8 po pour 34 $) plaira aux indécis.
Ouvert du mardi au dimanche; Pizza de 8 $ à 46 $ (pour le format pour plusieurs pizzaoliques); 990, boulevard du Lac, local 200, Lac-Beauport (quatre places pour manger sur place); Tél. : 418 849-4444 et aux Halles de Sainte-Foy; Tél. : 418 614-4474