Éric Salvail dans Hot Dog

Lac Mystère et Hot dog, pires films de l'année

Le jury des Aurore a été incapable de trancher : Lac Mystère et Hot dog méritent tous deux le titre de meilleur pire film québécois. C'est la première fois dans l'histoire de ce «gala» organisé par Infoman et diffusé jeudi soir pour la huitième année sur ICI Radio-Canada Télé qu'on remet un prix ex aequo dans cette catégorie.
Le Gala des prix Aurore souligne avec humour ce qu'il y a eu de pire dans le cinéma québécois dans l'année.
Lac Mystère, un film d'Érik Canuel, a aussi reçu le prix Aurore «On n'avait pas besoin de voir ça» pour une scène où Gildor Roy se fait lécher les plaies par un chien. Quant à Hot dog, de Marc-André Lavoie, il en a reçu trois autres, l'Aurore du pire animal de compagnie (la perruque de Dino Tavarone), celui de la pire réplique à Daniel Lemire et celui de la pire scène, entre Éric Salvail et Rémy Girard.
Pascale Bussières et Émilie Bibeau ont été «déshonorées» pour leur prestation dans Émilie, Bussières deux fois plutôt qu'une, alors que François Arnaud l'a été pour Moroccan Gigolos, qui a aussi valu à l'auteur François Avard l'Aurore du pire accessoire.
Les productions Rouge sang, Il était une fois les Boys et L'autre maison ont également été gratifiées du trophée en forme de rond de poêle au cours de cette émission spéciale tournée en partie à Toronto, et coanimée par Jean-René Dufort, MC Gilles et Chantal Lamarre.
Comme toujours, Pierre Brassard a accepté les Aurore au nom des gagnants. Six critiques de cinéma provenant de différents médias composaient le jury de ces Razzies québécois, dont Marc Cassivi et Marc-André Lussier du journal La Presse.