Svindal a lourdement chuté, déséquilibré à la réception d'un saut à l'Hausbergkante craint par les meilleurs skieurs du monde.

La saison de Svindal se termine sur la Streif

Le Norvégien Aksel Lund Svindal, vedette de la Coupe du monde de ski alpin sur et en dehors des pistes, a mis un terme à sa saison après une grosse chute, terminée dans les filets lors de la descente de Kitzbühel, samedi.
Cette blessure a éclipsé la victoire sur la redoutable Streif de l'Italien Peter Fill, sa deuxième en Coupe du monde, devant les Suisses Beat Feuz et Carlo Janka. Erik Guay (Mont-Tremblant) s'est classé 11e, à 1,51 seconde du vainqueur.
Svindal souffre d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou droit et a été immédiatement opéré à l'hôpital de Hochrum, près d'Innsbruck, en Autriche. À 33 ans, il devrait être éloigné des pistes pendant 9 à 12 mois, ce qui marque un véritable coup dur pour le lauréat de la Coupe du monde de ski alpin en 2007 et 2009.
Très actif sur les réseaux sociaux, il a posté en soirée une photo de lui alité en chemise d'hôpital. «Pas vraiment la photo et le message que je voulais envoyer après Kitzbühel. Mais nous sommes ici», a-t-il écrit sur sa page Facebook.
Impressionnant sur les cinq premières descentes de la saison (quatre victoires et une 7e place), le Norvégien a lourdement chuté, déséquilibré à la réception d'un saut à l'Hausbergkante craint par les meilleurs skieurs du monde. Cette blessure vient s'ajouter à une longue série, la dernière jusque-là remontant à octobre 2014. Lors d'une partie de tennis-ballon avec ses coéquipiers norvégiens, il s'était rompu le tendon d'Achille et avait raté la saison entière.