Le chef des cuisines du Manoir, Jean-Michel Breton

La ronde des sens du Manoir Richelieu

La direction du Manoir Richelieu et celle du Casino de Charlevoix avaient jumelé leurs budgets, au début de la semaine, dimanche et lundi, pour offrir à leurs meilleurs clients une activité qui avait pour nom La ronde des sens. Il s'agissait essentiellement d'un tournoi de golf suivi d'un méchoui exceptionnel, servi sur la terrasse devant le Manoir et durant lequel on présentait les produits qui font la renommée de la table charlevoisienne. Pour bien faire, on avait aussi invité les producteurs agricoles de Charlevoix à présenter leurs produits originaux en dégustation sur plusieurs des trous du golf du Manoir. Grand monde, grande bouffe, grands vins, grand golf, grand méchoui, grande nuit. Un événement spécial coordonné par Sylvie Forcier. C'était une première. Parmi les invités, deux Québécois bien connus, Jean-Guy Paquet, président du conseil d'administration de l'Institut national d'optique, et son bon copain Claude Gauvin, associé-conseil chez Raymond Chabot Grant Thornton. À leur table, Rosaire Bertrand, l'ancien ministre de la Capitale-Nationale qui aimerait bien devenir le maire de la Malbaie cet automne.
Nouvelle directrice. La nouvelle directrice des opérations du Manoir Richelieu, Marie-Josée Al­lard, travaille en terrain connu. Sa grand-mère est native de Port-au-Persil et sa mère de La Malbaie. Mme Allard, qui a déjà travaillé au Château Frontenac, arrive du Fairmont de Chicago. Elle est à la direction du Manoir depuis seulement deux mois.
La Ferme Basque. La propriétaire de La Ferme Basque, Isabelle Milhura (c'est un nom basque qui se traduit par «gui», le gui), présentait son canard et son foie gras au trou no 1. Sa ferme est située sur la rue Saint-Édouard, à Saint-Urbain. Elle commercialise ses produits avec ses deux filles, Izar et Alaïa, et avec son mari, Jean-Pierre Etcheberrigaray, un autre nom basque qui signifie maison neuve et haute. C'est qui lui? C'est aussi le directeur général du Manoir Richelieu. Ils se sont rencontrés ici à Québec, au Château Frontenac. Il était le directeur de la réception; elle était étudiante et se cherchait un travail d'été.
Aki Sushi. Le propriétaire des Pêcheries Daniel Girard de Clermont présentait ses produits au trou no 4. M. Girard fume 1500  livres de saumon par semaine, et 300 livres de thon, sans compter la truite, l'esturgeon, les crevettes et le homard. Propriétaire de deux comptoirs Aki Sushi, dont un très récent qui vient d'ouvrir à Baie-Saint-Paul, Daniel Girard doit aussi fournir les sushis dans les 57  Aki Sushi que l'on trouve au Québec, principalement dans les marchés d'alimentation Metro. Qui aurait pu penser qu'autant de poissons auraient un jour pu passer par... Clermont? Une ville qui n'a rien de balnéaire.
Microbrasserie Charlevoix. Le brasseur en chef de la microbrasserie Charlevoix, Nicolas Marrant, devait partir tout juste après sa participation à La ronde des sens pour Lille, dans le nord de la France, le pays des Ch'tis, afin de participer à la récolte du houblon. La microbrasserie de Charlevoix est en effet propriétaire de certains champs de houblon en France. La Dominun Vobiscum et La Vache folle, ses deux produits, étaient en dégustation au trou no  6.
Chocolaterie Cynthia. La chocolatière Cynthia de Baie-Saint-Paul est partenaire, autant en affaires que dans la vie, avec Tony Mailloux. Ils viennent tout juste d'arriver de la province du Yunnan, en Chine, où ils sont allés chercher une deuxième petite fille. Leur première a six ans. La maison a aussi bonne réputation à Baie-Saint-Paul que Les Chocolats favoris à Lévis. Tony offrait ses chocolats juste à côté du chalet du club de golf, entre le trou no 1 et le trou no 9.
Le golf. Parlant de golf, vous devez savoir que le super-magnifique-califragilistique golf de 27  trous du Manoir Richelieu est dirigé par deux personnes de la région de Québec : le grand patron, le directeur du golf, Jean Philippe Moffet, âgé seulement de 29 ans, a commencé sa carrière de pro à 19  ans au golf de Charny, sa ville natale. Il est secondé par Marie-Ève Dion, originaire de Charlesbourg, qui, elle, est la pro, la professionnelle de ce golf renommé à travers le monde... et dans tous les hôtels Fairmont. Mme Dion a quitté sa boutique de golf aujourd'hui pour terminer sa grossesse à la maison. Elle sera de retour le printemps prochain.
Et les peintres... Il y avait aussi un peintre aquarelliste bien connu qui exerçait son art au trou no  6. Jacques Hébert. Il vient de publier un très grand et très beau calendrier avec d'autres copains artistes peintres pour la compagnie Graphiscan de Québec. Qui sont ses amis? Ils ont pour nom St-Gilles, Tex Lecor, Bruno Côté, Marcel Fecteau et Louis Tremblay. Une peinture par mois depuis juillet 2009 jusqu'en juin 2010. Seuls les grands amis de Graphiscan ont pu en avoir un. Le calendrier n'était pas à vendre. Dommage!
Le Gala des grands chefs. Prochain événement spécial du Manoir Richelieu : le Gala des grands chefs qui, les vendredis et samedis 13 et 14 novembre, marquera le 110e anniversaire du Manoir. Les chefs invités cette année sont Jérôme Ferrer, chef propriétaire des restaurants Europea et Beaver Hall de Montréal; François Blais, chef des cuisines de l'Auberge Saint-Antoine; Marie-Chantal Lepage, chef des cuisines du Château Bonne Entente; le chef pâtissier Didier Girol; et le chef sommelier Philippe Lapeyrie, tous invités par le chef des cuisines du Manoir, Jean-Michel Breton. Forfait à partir de 395 $ par personne pour le samedi seulement. Si vous ajoutez le cocktail dînatoire avec les producteurs régionaux, le vendredi (c'est nouveau cette année), il faut abouler encore 175 $ par personne. Taxes en sus évidemment. Les places sont limitées, et puisqu'il n'y aura pas de Conseil souverain au Hilton cette année... il va y avoir foule au Manoir. Et Sylvie Forcier, la coordonnatrice des événements spéciaux, devra encore travailler très fort cette fin de semaine-là.
Une pionnière. En route vers le Manoir Richelieu, je me suis arrêté au 315, rue Principale aux Éboulements. C'est l'adresse de Sylvia Araya, artiste peintre de renommée internationale, et de son mari, Jorge Pinochet. Mme Araya qui fut autrefois ministre de la Culture du Chili célèbre cette année le 25e anniversaire de l'ouverture de sa galerie d'art aux Éboulements. Elle était la première et la seule galerie d'art, cette année-là, dans ce beau petit village. On en compte une quinzaine aujourd'hui, dont deux qui appartiennent à deux des fils de Mme Araya, Humberto Pinochet et Christobal Pinochet, quoique Christobal ait la sienne dans la côte de Saint-Irénée. Dix petits-enfants de Mme Araya et de M. Pinochet sont nés au Québec. L'an dernier, Mme Araya a été décorée de l'Ordre national du Québec.