Tom à la ferme

La rentrée du cinéma québécois: abondance hivernale

Le débat revient régulièrement dès qu'on aborde notre cinématographie : y a-t-il trop de films québécois? Là n'est pas la question, mais retenons tout de même l'abondance de la proposition pour les quatre prochains mois : 14 longs métrages, dont ceux de trois signatures fortes, Arcand, Dolan et Podz. Tant qu'à hiverner, pourquoi pas dans les salles obscures?
Whitewash - L'homme que j'ai tué
Parlant d'hiver, le drame d'Emmanuel Hoss-Desmarais se déroule pendant une tempête. Ce premier long métrage est particulier à bien des égards. Produit par micro_scope (Monsieur Lazhar, Gabrielle...), il a été tourné en anglais avec l'acteur américain Thomas Haden Church (Sideways, Spider-Man 3) et Marc Labrèche dans les rôles-titres. Il a obtenu un prix au Festival Tribeca, à New York, et est déjà vendu aux États-Unis et dans une dizaine de pays. Il s'attarde à un homme qui en écrase un autre avec sa déneigeuse. Il se réveille ensuite au beau milieu d'une forêt, totalement confus...
Date de sortie : 24 janvier
Le coq de St-Victor
Le succès remporté par La légende de Sarila est de bon augure pour ce film d'animation de 10e Ave productions, une boîte de Québec. Cette fois, Nancy Florence Savard a confié la réalisation à Pierre Greco, mais elle produit ce long-métrage qui met en vedette un coq qui fait l'orgueil et la prospérité de Saint-Victor... jusqu'à ce que des villageois exaspérés d'être réveillés inlassablement à l'aube exigent son départ! De nombreuses vedettes (Guy Jodoin, Anne Dorval, Guy Nadon, Mariloup Wolfe, Alexis Martin, Gaston Lepage...) y ont prêté leur voix.
Date de sortie : 21 février
Miraculum
Film très attendu que celui du doué Podz (L'affaire Dumont), dont une partie des scènes ont été tournées à l'Aéroport international Jean-Lesage. Ce qui est logique puisque le quatrième long métrage de Daniel Grou (de son vrai nom) tourne autour de l'écrasement d'un avion où se croise le destin de trois couples très différents. Le film choral a été scénarisé par Gabriel Sabourin (Amsterdam), qui y tient un rôle. Robin Aubert, Marilyn Castonguay, Anne Dorval, Julien Poulin, Louise Turcot et Xavier Dolan font aussi partie de la distribution.
Date de sortie : février
<p><em>Whitewash - L'homme que j'ai tué</em> </p>
Tom à la ferme
Pour la première fois, Xavier Dolan ne réalise pas l'un de ses scénarios. Mais il n'a pas choisi n'importe lequel puisqu'il s'agit d'une adaptation de la brillante pièce du même nom de Michel Marc Bouchard. Même s'il joue encore le rôle principal et qu'il reste dans les mêmes thèmes, ce drame psychologique intense sur un homme qui se rend chez sa belle-famille après la mort de son amant marquerait un tournant dans sa carrière. Vrai que le film a obtenu le Prix de la critique internationale à la Mostra de Venise et des échos favorables aux festivals de Toronto et de Montréal.
Date de sortie : mars
Deux nuits
On a bien hâte de voir ce que Denys Arcand a concocté avec Deux nuits, lui qui n'a pas tourné de long métrage depuis L'âge des ténèbres (2007). Le brillant réalisateur (Le déclin de l'empire américain, Les invasions barbares) a tourné plusieurs scènes à l'île d'Orléans et dans Charlevoix de ce film qui s'attache au destin d'un architecte vivant paisiblement avec sa conjointe. En congrès à Toronto, il rencontre une jeune femme qui va bouleverser sa vie. Le film met en vedette Éric Bruneau, Marie-Josée Croze, Mélanie Thierry, Melanie Merkosky et Yves Jacques.
Date de sortie : printemps-été
Autres sorties
La fille du Martin, Samuel Thivierge (17 janvier)
Arwad, Samer Najari (7 février)
Un parallèle plus tard, Sébastien Landry (21 février)
Bunker, Patrick Boivin (février-mars)
Fermières, Annie St-Pierre (février-mars)
La voix de l'ombre, Annie Molin-Vasseur (7 mars)
Exil, Charles-Olivier Michaud (mars-avril)
La garde, Sylvain Archambault (14 mars)
J'espère que tu vas bien 2, David La Haye (14 mars)
Maina, Michel Poulette (21 mars)