Le palais de justice de Québec

La prison pour menace à la tronçonneuse et coups de couteau sur un huissier

Le duo père-fils de Saint-Jean-Chrysostome qui avait menacé un huissier à la tronçonneuse en décembre 2012 a écopé de peines de détention mardi.
Le fils, Nicolas Giroux, qui avait attaqué l'huissier avec un couteau à steak, devra purger une peine de détention ferme de 12 mois. L'huissier avait dû avoir 10 points de suture après l'agression et avait porté des bandages aux mains durant 45 jours. Le père, Marc Giroux, qui avait fait rugir sa tronçonneuse toute neuve en menaçant l'huissier de lui couper la tête, écope de 90 jours de prison à purger de façon discontinue.
Il faut condamner avec vigueur toute attaque envers les auxiliaires de justice, a martelé le juge Jean Asselin. «Le bon fonctionnement du système de justice ne peut tolérer la moindre atteinte à son autorité», a ajouté le magistrat.
Le père et le fils seront sous probation durant trois ans et n'auront pas le droit de toucher une arme durant 10 ans. Le père devra aussi faire des travaux communautaires et un don à un organisme de charité.