Bill Cosby

La poursuite pour diffamation contre l'ex-avocat de Cosby annulée

Une juge de la Cour supérieure de Los Angeles a rejeté, mardi, l'action en diffamation déposée par Janice Dickinson contre l'ex-avocat de Bill Cosby pour avoir démenti les allégations du mannequin selon lesquelles le comédien l'aurait droguée et violée en 1982.
La magistrate Debre Katz Weintraub n'a toutefois pas écarté les allégations de diffamation formulées contre Bill Cosby dans le cadre de la même poursuite.
La juge Weintraub a indiqué que Janice Dickinson ne pouvait pas poursuivre l'avocat Martin Singer parce qu'elle était déjà au courant de sa position au sujet de ses accusations au moment où elle a entrepris des démarches judiciaires contre Bill Cosby en mai.
Les avocats de la dame avaient plus tard amendé la poursuite afin d'y ajouter les allégations de diffamation contre Me Singer.
Janice Dickinson affirme que Bill Cosby l'a droguée et violée à Lake Tahoe, en Californie, en 1982. Elle n'a jamais rapporté le crime à la police, soutenant qu'elle craignait que sa carrière ne souffre de cette affaire et que l'humoriste ne cherche à se venger.
Le délai de prescription pour déposer une poursuite relativement à cette agression et aux autres allégations qui y sont directement liées est cependant expiré.
Janice Dickinson fait partie des dizaines de femmes ayant accusé Bill Cosby de les avoir agressées sexuellement. «La priorité dans ce dossier a toujours été Bill Cosby et demeure Bill Cosby», a commenté Lisa Bloom, l'avocate de Janice Dickinson, après l'audience de mardi.
L'affaire devrait revenir devant le tribunal le 29 février pour une motion présentée par les avocats de Bill Cosby visant à obtenir l'annulation du reste de la poursuite.