Michel Huot et Richard Laflamme, coprésidents de la Coupe Royal RBC, ont annoncé vendredi la tenue de ce rendez-vous en septembre au Royal Québec avec le président du C. A. du club, Michel Pelletier, et l'ambassadeur du tournoi, Patrick Roy.

La «monarchie» du golf à Boischatel

La «monarchie» du golf se réunira à Boischatel, du 12 au 15 septembre. Le Royal Québec a invité des membres de chacun des 66 clubs royaux de la planète à se réunir sur ses allées pour célébrer le 150e anniversaire du Canada et faire connaître les attraits de la région.
Environ 200 participants sont attendus pour la Coupe Royal RBC, nom de ce tournoi amical de deux rondes disputé le mercredi 13 et le jeudi 14 sur les deux parcours du Royal Québec. Pour l'instant, une quarantaine de clubs ont répondu positivement à l'invitation, une idée d'un membre du prestigieux club fondé en 1874 sur les plaines d'Abraham.
Pendant un temps, les organisateurs ont même souhaité la venue du Prince William, représentant du duché de Kent, a révélé vendredi le coprésident de l'événement, Richard Laflamme. Clin d'oeil idéal au Royal Québec, où est disputé chaque année le Duc de Kent, l'un des plus prestigieux tournois amateurs au Canada. Même si le rendez-vous n'aura pas cette envergure, la réponse des clubs cousins enthousiasme l'homme de golf.
«Ce sont surtout ceux down under qui ont répondu le plus vite», s'est-il surpris. «L'Australie, Singapour, Hong Kong... Par la suite, ça s'est enchaîné. [...] À l'oeil, je vous dirais qu'il y a environ une trentaine de pays différents qui seront représentés.»
Chaque quatuor comptera au moins un membre du Royal Québec, dont la tâche sera à la fois d'aider les visiteurs à apprivoiser le parcours et de leur faire découvrir les incontournables de la capitale et ses environs.
Le titre «Royal» peut être utilisé par quiconque, mais les armoiries de la couronne britannique sont réservées aux 66 clubs récipiendaires d'une commission royale, a précisé Richard Laflamme. Au Canada, cinq autres clubs sont ainsi reconnus par la reine : le Royal Montréal, le Royal Ottawa, le Royal Mayfair (Edmonton), le Royal Regina et le Royal Colwood (près de Victoria). Le Royal Québec détient cette distinction depuis son déménagement sur ses terres actuelles, en 1936.
Patrick Roy ambassadeur
Ce type de rendez-vous n'est pas une première mondiale et prend même des allures de réunion annuelle. L'an dernier, par exemple, le Royal Dornoch (Écosse) a ainsi célébré son 400e anniversaire. Il s'agit toutefois d'une première au Canada, selon les organisateurs.
Membre du Royal Québec depuis près de 20 ans, l'ex-hockeyeur Patrick Roy agit comme ambassadeur. En plus du golf, les participants profiteront d'activités culturelles et de la visite de lieux historiques. La cérémonie d'ouverture aura lieu à la Citadelle de Québec.