Le vol d'United Airlines, qui assurait la liaison entre Anchorage, en Alaska, et Denver, au Colorado, a été accueilli sur la piste par un important groupe d'agents, a indiqué le caporal Dennis Hwang.

La GRC arrête un passager d'un avion américain dérouté vers Vancouver

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a annoncé avoir arrêté un passager d'un vol d'United Airlines ayant été redirigé vers Vancouver, samedi.
La division de la GRC à Richmond a répondu à un appel logé par l'aéroport international de Vancouver vers 4 h du matin après que l'avion eut été dérouté par l'équipage pour des raisons de sécurité.
Le vol 1104 d'United Airlines, qui assurait la liaison entre Anchorage, en Alaska, et Denver, au Colorado, a été accueilli sur la piste par un important groupe d'agents, a indiqué le caporal Dennis Hwang.
M. Hwang a précisé qu'un homme qui se trouvait à bord de l'appareil avait été placé en détention. Aucun blessé n'a été rapporté.
Dans un communiqué, le caporal a confirmé que l'arrêt de l'avion au Canada n'était pas prévu.
Il a ajouté qu'une enquête avait été ouverte afin de déterminer la nature exacte de la menace, mais qu'il s'agissait apparemment d'un incident isolé ayant déclenché les protocoles de sécurité.
Dennis Hwang a expliqué qu'une investigation était en cours et que la GRC de Richmond travaillait en collaboration avec l'aéroport de Vancouver et ses partenaires en matière de sécurité.
Les autorités n'ont pas fourni de détails sur le passager ou les accusations qui pourraient être déposées contre lui.
D'après la GRC, les autres voyageurs ont été escortés hors de l'appareil afin d'être contrôlés par la sécurité. L'avion devait reprendre sa route plus tard samedi.
Le porte-parole d'United Airlines, Charles Hobart, a révélé que six membres d'équipage et 131 passagers se trouvaient à bord au moment de l'incident.
Les activités de l'aéroport de Vancouver n'ont pas été perturbées.