Un trou percé accidentellement dans une poche de gaz enfouie dans le sol derrière l'hôpital de l'Enfant-Jésus, sur la 24e Rue, est à l'origine de la fuite.

La fuite de gaz derrière l'Enfant-Jésus toujours pas colmatée

Près de 48 heures après avoir été déclarée, la fuite de gaz provoquée accidentellement par une compagnie de forage derrière l'Hôpital de l'Enfant-Jésus n'est toujours pas colmatée.
«On a encore plusieurs heures de travail devant nous», a déclaré vendredi Annie Marmen, porte-parole au Service de protection contre l'incendie. C'est que l'équipe de spécialistes tente de déterminer la procédure la plus sécuritaire à suivre pour éviter toute propagation de gaz. Et puisque les travailleurs ont été arrêtés par la noirceur dès 16h vendredi - coucher du soleil oblige -, les travaux ont été reportés à ce matin.
L'équipe d'intervention devrait décider ce matin si elle travaille à colmater ou plutôt à faire dévier la fuite de gaz vers une zone sécuritaire. En attendant, du gaz continue à s'échapper du sol, mais la situation est totalement sécuritaire, assure Mme Marmen. Une équipe est présente sur place 24 heures sur 24 depuis que la fuite a été détectée afin d'assurer la sécurité à l'intérieur du périmètre de sécurité. Un système d'arrosage en continu a notamment été mis en place pour éviter les émanations de gaz.
Un trou percé accidentellement dans une poche de gaz s'étant formée naturellement dans le sol d'un terrain de la 24e Rue est à l'origine de la fuite. L'incendie s'est produit alors qu'une compagnie de forage effectuait des travaux d'analyse des sols jeudi en vue de l'agrandissement de l'Hôpital de l'Enfant-Jésus.
À noter: la proximité de la poche de gaz avec une résidence de personnes âgées complexifie l'intervention, d'autant plus qu'il est difficile de déterminer l'étendue de la poche.