Emilie-Claire Barlow lors d'un concert au Japon, dont l'enregistrement sera téléchargeable sur iTunes à la fin avril.

La chanteuse jazz Emilie-Claire Barlow chantera avec l'OSQ

Après le chanteur alternatif Patrick Watson, qui avait enflammé le Grand Théâtre de Québec l'automne dernier en donnant un concert avec l'Orchestre symphonique de Québec (OSQ), ce sera au tour de la chanteuse jazz Emilie-Claire Barlow de s'associer à l'OSQ et au chef invité Stéphane Laforest pour présenter deux spectacles en octobre.
Ce mariage entre la musique classique et le jazz sera annoncé au courant de la semaine lors d'une conférence de presse à Place Ste-Foy, a appris Le Soleil. La chanteuse sera présente et offrira une performance en compagnie de son guitariste Reg Schwagger.
Ces concerts, présentés les 30 et 31 octobre, seront les premiers de la série Coups de foudre de l'OSQ à l'occasion du Festival de jazz de Québec. La chanteuse se produira alors avec son guitariste, son bassiste Ross McIntyre et les 66 musiciens de l'OSQ. Un pianiste et un batteur devraient également être de la partie.
Il s'agira des tout premiers concerts avec un orchestre symphonique pour la chanteuse de 37 ans. Le matériel des deux plus récents albums d'Emilie-Claire Barlow, The Beat Goes On et Seule ce soir, ainsi que quelques classiques seront à l'honneur lors des deux concerts.
Les billets seront mis en vente le 20 mars sur le réseau Billetech et au guichet du Grand Théâtre de Québec.
Nouvel album
Emilie-Claire Barlow lancera également le 29 avril l'album Live in Tokyo exclusivement sur iTunes et enregistré en décembre lors de son passage au pays du Soleil levant. La chanteuse s'envolera d'ailleurs de nouveau pour Tokyo pour une série de concerts au Cotton du 3 au 6 mai.
Née à Toronto, Emilie-Claire Barlow fait partie d'une famille de musiciens jazz qui inclut son père Brian Barlow, batteur, sa mère Judy Tate, chanteuse, et son oncle, le regretté bassiste Richard Homme.
Après une carrière dans le doublage et les publicités radio, elle a lancé son premier album, Sings, en 1998. Huit autres albums ont suivi pour celle qui a été nommée cinq fois aux prix Juno pour finalement remporter le prix de l'album jazz vocal de l'année pour Seule ce soir en 2013. Elle avait aussi été couronnée chanteuse de l'année aux National Jazz Awards de 2008.
Son dernier passage dans la région de Québec remonte au mois d'août, alors qu'elle s'était produite au Festival jazz etcetera de Lévis. Auparavant, elle avait fait salle comble au Palais Montcalm en novembre 2012.