L'agent Jason Van Dyke accusé d'avoir abattu un adolescent noir à Chicago

La caution du policier accusé d'avoir abattu un ado noir fixée à 1,5 M$

La caution d'un policier blanc de Chicago accusé d'avoir abattu un adolescent noir a été fixée à 1,5 million $US par un juge, lundi.
L'agent Jason Van Dyke est emprisonné depuis le 24 novembre, date à laquelle les procureurs ont déposé contre lui une accusation de meurtre au premier degré en lien avec la mort de Laquan McDonald, âgé de 17 ans.
Le même jour, les autorités ont divulgué une vidéo captée par une caméra de surveillance située sur le tableau de bord d'une voiture de police montrant le policier de 37 ans tirer à 16 reprises en direction de l'adolescent, alors que celui-ci se promenait sur une rue du sud-ouest de Chicago armé d'un petit couteau.
La diffusion de la vidéo avait été ordonnée par un magistrat la semaine précédente.
La procureure du comté de Cook, Anita Alvarez, a devancé le dépôt de l'accusation contre Van Dyke afin qu'elle soit annoncée avant la publication de la vidéo dans le but d'encourager la population à demeurer calme en dépit du côté choquant des images.
La semaine dernière, l'avocat de Jason Van Dyke, Dan Herbert, avait assuré devant le juge que son client ne risquait pas de fuir puisqu'il était très attaché à sa communauté.
Vidéo
Dans la vidéo, on peut voir Laquan McDonald marcher au centre d'une artère à quatre voies. Il semble changer de direction afin de s'éloigner des deux policiers alors que ces derniers émergent de leur voiture de police et dégainent leur pistolet.
L'un des agents, Van Dyke, ouvre le feu à bout portant. L'adolescent se retourne et s'effondre sur le sol. Le policier continue de tirer.
Me Herbert soutient que son client a craint pour sa vie, qu'il a agi conformément à la loi et que la vidéo ne montre qu'une partie de l'histoire.
Depuis la divulgation de la vidéo, Chicago a été le théâtre de plusieurs manifestations.