Ryan Cochrane et Hugues Fournel ont été les seuls Canadiens, mercredi, à se qualifier pour les finales de canoë-kayak.

K-2: fin abrupte pour le conte de fées de Fournel et Cochrane

Hugues Fournel et Ryan Cochrane n'ont pas été en mesure d'écrire un dernier chapitre à leur conte de fées, jeudi, alors que les deux Canadiens ont pris le huitième rang de la finale au K-2 200 mètres aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro.
Les Espagnols Saul Craviotto et Cristian Toro ont dominé ce sprint et ont gagné l'or en 32,075 secondes. Ils ont tout juste devancé les Britanniques Liam Heath et Jon Schofield (32,368) et les Lituaniens Aurimas Lankas et Edvinas Ramanauskas (32,382).
D'abord exclus des Jeux, Fournel et Cochrane ont été des bénéficiaires directs de l'exclusion des pagayeurs russes pour dopage. Ils n'ont appris que le 31 juillet dernier qu'ils pouvaient faire leurs valises pour le Brésil.
Septièmes à Londres il y a quatre ans, ils n'ont finalement pas été en mesure de faire mieux à Rio. Ils ont terminé en dernière position de la finale A en 33,767 secondes.