Dave Beaulieu aura aussi une interdiction de conduire durant trois ans après sa peine.

Justice et faits divers en bref

Deux ans de prison pour Dave Beaulieu
Le récidiviste Dave Beaulieu, qui avait abandonné deux jeunes enfants après avoir causé une collision sur le boulevard Louis-XIV en février 2015 a été condamné à deux ans de prison. Du total, il faut déduire les 11 mois de détention provisoire déjà purgés. Beaulieu aura aussi une interdiction de conduire durant trois ans après sa peine. Selon ses dires, Dave Beaulieu s'est endormi au volant en pleine heure de pointe et a ainsi causé un accident avec trois autres véhicules. Pris de panique, se sachant recherché sur mandat pour non-respect des conditions de probation, Beaulieu a fui sa camionnette, laissant, en pleurs, les deux garçons de trois et quatre ans qu'il gardait pour une amie. Il ne s'est pas non plus préoccupé des blessures des autres automobilistes, a souligné le juge Bernard Lemieux. Beaulieu s'est caché pendant plus de deux mois avant d'être retrouvé par les policiers. Le jour de l'accident, le récidiviste, qui compte une cinquantaine d'antécédents judiciaires, conduisait sans permis valide.  Isabelle Mathieu
***
Alerte pour une bonbonne de propane
Alors qu'un incendie faisait déjà rage dans une école primaire de Beauport jeudi matin, les pompiers de Québec ont aussi été appelés à intervenir à un dépanneur Couche-Tard en construction rue Marais, dans Duberger. L'appel concernait un possible incendie sur le toit de l'immeuble, mais, une fois sur place, les pompiers ont constaté qu'il s'agissait plutôt d'une bonbonne de propane de 110 livres qui fuyait et dont le gaz s'en échappant avait pris feu. «Il n'y a eu aucun blessé puisque aucun travailleur n'était sur le toit. Probablement que quelque chose a mis le feu au gaz. Les pompiers ont tout simplement arrosé la bonbonne en attendant qu'elle se vide», a expliqué la porte-parole des pompiers, Annie Marmen. Ian Bussières
***
Une poursuite policière se conclut par une hospitalisation
Un homme dans la quarantaine a été arrêté par des policiers vendredi après-midi après une courte poursuite dans le secteur du boulevard Chauveau et du boulevard Robert-Bourassa. Vers 11h40, le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) a reçu une plainte pour un individu qui aurait proféré des menaces de mort. Lorsque le véhicule de l'homme a finalement été trouvé, celui-ci aurait tenté de fuir les policiers. Sa voiture se serait toutefois enlisée dans un champ. Il aurait alors tenté de fuir à pied l'endroit. C'est à ce moment que les policiers auraient fait usage d'un pistolet Taser pour maîtriser le suspect. Le SPVQ n'a pas voulu confirmer cette information. L'homme a été transporté à l'hôpital. «On vérifie son état de santé», a commenté la porte-parole du SPVQ, Nancy Roussel. «Lorsqu'il va sortir [de l'hôpital], il va être rencontré par des enquêteurs.»  Jean-Michel Genois Gagnon