Jour de terreur dans la capitale