Jean-Philippe Le Guellec

Jean-Philippe Le Guellec à la maison pour de bon

Jean-Philippe Le Guellec a posé les pieds à Québec, lundi soir, attendu par sa femme, des proches et des amis, alors que pour une dernière fois en carrière, il rentrait au bercail après une compétition internationale de biathlon.
À Sotchi, à ses troisièmes Olympiques, l'athlète de Val-Bélair a réalisé trois top 10, dont une cinquième place à la poursuite. Aucune chance qu'il repousse la retraite? «Non! C'est une décision prise de longue date et quand je prends une décision, je l'assume à 100%. C'est fini», a insisté celui dont les Championnats canadiens disputés à Charlo, au Nouveau-Brunswick, du 11 au 16 mars, seront le véritable dernier adieu à la compétition. 
Très satisfait de ses Jeux, Le Guellec se retire heureux d'avoir été un ambassadeur pour le biathlon. À 28 ans, il souhaite fonder une famille, retourner sur les bancs d'école et donner un coup de main dans le sport qui lui a tant donné.