Le chef du Parti libéral, Justin Trudeau, a quant à lui déploré l'iniquité de la politique, qui permettrait, a-t-il relevé, à des pères plus nantis, comme lui et le premier ministre Harper, de recueillir des bénéfices.

Introduction par effraction et note de menace chez Justin Trudeau

Justin Trudeau a déclaré que sa famille et lui étaient «extrêmement préoccupés» après une entrée par effraction dans la demeure du chef libéral à Ottawa, samedi matin, pendant que sa femme, Sophie Grégoire, et ses enfants dormaient.
M. Trudeau était à Winnipeg pour des raisons professionnelles au moment de l'incident et il a indiqué qu'il allait rejoindre sa famille à Montréal, car «elle ne veut plus rester dans la maison».
Une porte-parole du Parti libéral, Kate Purchase, a indiqué que tous les membres de la famille étaient en sécurité et que personne n'avait été blessé.
Une note de menace aurait été laissée sur les lieux.
La police d'Ottawa et la GRC enquêtent, mais ont refusé de commenter l'affaire.
M. Trudeau a déclaré qu'il espérait que l'enquête allait permettre à sa famille de rester en sécurité.