Annie Côté (au centre, à l'avant), enseignante à l'école secondaire des Sentiers, a trouvé le moyen d'intéresser ses élèves au français.

Innover pour enseigner... ça marche!

Dans sa classe aux airs de café Internet, l'enseignante Annie Côté, de l'école secondaire des Sentiers, a trouvé le moyen d'intéresser ses élèves au français. Ne s'étant pas inscrits à l'un ou l'autre des programmes offerts à l'école, ces jeunes de première et de deuxième secondaire avaient besoin d'un cours qui sorte de l'ordinaire pour piquer leur curiosité. C'est donc dans cette optique que Mme Côté a mis sur pied son projet Découvertes pédagogiques, pour lequel les élèves doivent s'imaginer en 2172, une ère où l'écriture a cédé la place à l'audio et à la vidéo. Or, une tempête solaire ayant détruit toutes les bases de données de la Terre, les participants doivent retourner aux sources de l'écriture et décoder toutes sortes de messages cryptés. «Je me suis inspirée de ce qui m'intéressait quand j'étais jeune. Je me disais que ce serait un bon moyen de susciter leur intérêt, tout en les faisant pratiquer leur français et d'autres matières comme la littérature, l'histoire et les mathématiques», raconte Mme Côté, qui est l'une des sept récipiendaires du prix Ken Spencer de l'Association canadienne de l'éducation. Cette récompense, assortie d'une bourse de 1000 $, permettra à l'enseignante de poursuivre la transformation technologique de sa classe. «J'ai des élèves qui préfèrent travailler debout, alors j'aimerais me doter de tables bistro pour les ordinateurs», indique-t-elle.
<p>Édith Carrier et Paul-André Fortin ont célébré mercredi leur 70e anniversaire de mariage, eux qui ont convolé en justes noces le 19 février 1944.</p>
<p>Simone Mackay a été couronnée reine à la résidence des Jardins Lebourgneuf.</p>
Noces de platine
Édith Carrier et Paul-André Fortin ont célébré mercredi leur 70e anniversaire de mariage, eux qui ont convolé en justes noces le 19 février 1944. Chauffeur de taxi de métier, M. Fortin a notamment été le chauffeur attitré du philosophe Charles De Koninck et de la Congrégation des soeurs de la Charité. Il a également déjà réprimandé un certain Gilles Vigneault qui voulait attacher ses bottes sur le tableau de bord de son beau Chrysler noir... Pendant ce temps, sa femme Édith s'assurait du bien-être de leurs six garçons. Aujourd'hui, le couple de nonagénaires est malheureusement obligé de vivre séparé en raison de leur état de santé, ce qui ne les empêche pas d'être toujours aussi complices! «Ils sont à moins de 100 mètres l'un de l'autre et avec la collaboration de mes frères et moi, ils peuvent se voir chaque jour!» témoigne un de leurs fils, Daniel. La famille Fortin compte aujourd'hui 11 petits-enfants et 14 arrière-petits-enfants.
La reine des Jardins Lebourgneuf
Aux Jardins Lebourgneuf, pas besoin du retour des duchesses du Carnaval cette année pour couronner leur reine! La résidence pour personnes âgées a en effet fait de cette cérémonie une tradition pendant les festivités carnavalesques. Cette année, 11 duchesses, soutenues par autant de ducs, avaient la chance de devenir souveraine. C'est finalement Simone Mackay qui est sortie grande gagnante du tirage de capsules, comme le veut la procédure officielle. «Mme Mackay était très surprise et très enthousiaste, surtout que c'est quelqu'un qui avait proposé sa candidature comme duchesse», raconte la récréologue Sabrina Langlois au sujet de celle qui participe à de nombreuses activités à la résidence. «Elle est très heureuse, elle dit qu'elle se sent comme dans un château!»
Blogueuse invitée au Globe and Mail
Étudiante au MBA en marketing à l'Université Laval, Salomé Thériault est une des blogueuses invitées du blogue MBA Diary du site du Globe and Mail. Elle a signé son premier texte au début du mois, et sera appelée à partager ses écrits au fil de son inspiration tout au long de la session universitaire. «Le Globe and Mail a recruté des étudiants au MBA dans différentes universités au Canada. À l'Université Laval, ils ont approché les étudiants des Missions commerciales, et c'est moi qui ai été choisie par le comité de sélection», indique la jeune étudiante, qui partira pour la Turquie en mai afin de créer des occasions d'affaires pour des entreprises québécoises. Originaire du Nouveau-Brunswick, Salomé Thériault tenait à étudier à l'Université Laval expressément pour les Missions commerciales. Cette année, 50 étudiants agiront à titre d'agents commerciaux au Brésil, au Chili et en Turquie grâce à ce programme.
Mentions spéciales
* Line Carrier, artisane du verre et ancienne usagère de l'Institut de réadaptation en déficience physique de Québec (IRDPQ), a voulu mettre son talent au profit de l'organisme qui lui a tant donné. Elle a ainsi confectionné de nombreux coeurs en verre, pour la Saint-Valentin, qui ont trouvé preneurs chez près de 200 personnes. La vente de ces petites oeuvres d'art a ainsi permis à Mme Carrier de remettre près de 1000 $ à l'IRDPQ.
* Une vaste opération Restauration Lac-Mégantic a été lancée par la revue HRI (Hôtels, Restaurants & Institutions) et les magasins Doyon Cuisine afin d'aider les restaurateurs et les tenanciers de bars touchés par la tragédie du 6 juillet dernier. Les organisateurs font appel aux établissements commerciaux du Québec pour faire don d'équipements et de matériel de restauration à six entrepreneurs du centre-ville de Lac-Mégantic qui cherchent à reconstruire ou à restaurer leur commerce. Pour plus d'information, communiquez avec Hervé Demers par téléphone au 819 477-6255 ou par courriel à herve.demers@doyoncuisine.com.
* Quatre finissantes du programme Techniques de tourisme de Mérici ont reçu une bourse de l'Association des collèges privés du Québec qui leur permettra de s'envoler pour un stage professionnel de deux mois à l'étranger. Arielle Frenette, Catherine Vézina, Myriam Rouleau et Audrey Pomerleau auront ainsi l'occasion de mettre en application les connaissances et les compétences acquises au cours de leur formation, au Costa Rica pour la première, en France pour la seconde et en Belgique pour les deux dernières. Les stages vont de conseillère en voyages à guide touristique, en passant par l'animation de groupes scolaires et la mise en marché d'une plantation de café.