Des indices sur le terrain laissent croire à un incendie criminel, a indiqué Daniel Pageau, chef aux opérations des pompiers de Lévis.

Incendie suspect à Saint-Romuald

Un incendie suspect a endommagé un bâtiment abritant une maison de jeunes en réinsertion sociale, forçant le déménagement de 10 pensionnaires, dimanche, à Lévis.
Les pompiers de Lévis ont reçu un appel d'urgence vers 1h30 dans la nuit de samedi à dimanche au 1659, boulevard de la Rive-Sud. À leur arrivée, le feu s'était propagé au comble, nécessitant une deuxième alarme.
Des indices sur le terrain laissent croire à un incendie criminel, a indiqué Daniel Pageau, chef aux opérations des pompiers. L'enquête a donc été confiée au Service de police de la Ville de Lévis, a-t-il affirmé.
Le bâtiment en proie aux flammes loge l'Alliance Jeunesse Chutes-de-la-Chaudière. L'organisme travaille auprès de jeunes de 12 à 35 ans en réinsertion sociale et loge une douzaine de personnes âgées de 18 à 25 ans pour un programme d'encadrement. 
L'incendie survient à un bien mauvais moment, a expliqué Anne-Marie Roy, directrice générale de l'Alliance Jeunesse. «On a 12 résidents présentement qui habitent ici. On a une forte demande et on est en construction pour avoir 14 nouveaux logements.» Or, le brasier s'est déclaré dans la partie en construction, et a forcé l'évacuation de 10 des 12 pensionnaires, leurs dortoirs ayant été souillés par la fumée et la suie.
Ces derniers ont été pris en charge par la Croix-Rouge. «Des intervenants les suivront à l'hôtel», a souligné Mme Roy, qui assure que son organisme continuera de travailler avec les jeunes.
Aucun indice n'a filtré sur les causes de l'incendie, le tout faisant l'objet d'une enquête.