Le beau temps semble avoir été la cause de l'incendie qui a éclaté lundi après-midi dans un chalet du chemin du Lac-des-Roches, dans l'arrondissement Beauport. Le feu aurait pris naissance dans de l'herbe sèche, et se serait propagé dans la forêt avoisinante sur près de 300 pieds. Le chalet, évalué à 25 000 $, est une perte totale.

Incendie de forêt: un chalet rasé dans Beauport

Le beau temps semble avoir été la cause de l'incendie qui a éclaté lundi après-midi dans un chalet du chemin du Lac-des-Roches, dans l'arrondissement Beauport. Le feu aurait pris naissance dans de l'herbe sèche, et se serait propagé dans la forêt avoisinante sur près de 300 pieds. Le chalet, évalué à 25 000 $, est une perte totale.
Mis à part cet événement, la région de Québec semble avoir été épargnée par les incendies de forêt ayant éclaté un peu partout en province dans les derniers jours.
En fin de semaine seulement, 50 cas - aucun dans la région de Québec - ont été enregistrés par la SOPFEU (Société de protection des forêts contre le feu), qui en appelle à la vigilance des citoyens, et ce, particulièrement dans les prochains jours à cause de la chaleur attendue.
«Même après le passage d'averses, il ne suffit que de quelques heures d'ensoleillement pour augmenter considérablement les risques», rappelle la SOPFEU par voie de communiqué. Sur les 108 incendies ayant éclaté au Québec depuis l'arrivée du printemps, 33 sont toujours en activité.