Bon an, mal an, environ 1,3 million de contribuables canadiens paient plus que prévu pour avoir transmis leur déclaration trop tard.

Impôt: formulaire unique, économies à déterminer

Le chef caquiste François Legault a annoncé son intention de négocier avec Ottawa l'unification des deux déclarations de revenus que les Québécois remplissent chaque année. Le formulaire unique serait administré par le provincial et permettrait d'éliminer des dédoublements administratifs. Les économies seraient de 100 millions $, estime M. Legault.
> Les faits
Comme nous l'a expliqué l'économiste et recherchiste de la Coalition avenir Québec (CAQ), David Contant, le point de départ du calcul est que le contribuable fournit essentiellement les mêmes informations sur ses deux déclarations de revenus. En en éliminant une, donc, la CAQ présume qu'elle pourra se passer d'une bonne partie des fonctionnaires fédéraux qui traitent actuellement les déclarations québécoises.
Cela se fait aux centres de perception de Shawinigan et de Jonquière, dont les masses salariales combinées sont de 80 millions $. C'est en comptant les avantages sociaux que la CAQ arrive à environ 100 millions $ - un montant qu'elle décrit comme un minimum, puisque la liste de paie totale de l'Agence du revenu du Canada au Québec est de 400 millions $. Cela n'inclut pas non plus les coûts liés, par exemple, aux envois postaux.
Il est bien possible que la CAQ ait raison, remarquez : en 2012, l'ex-chef d'Option nationale Jean-Martin Aussant, qui proposait la même chose, parlait d'économies de 500 millions $ pour l'État québécois.
Cependant, M. Contant admet aussi que les éventuelles économies pour le provincial dépendraient des compensations financières que consentirait le fédéral, à la suite de négociations dont l'issue (si issue il y a) est impossible à prévoir. Il concède aussi que ce projet représenterait un surplus de travail pour Revenu Québec et qu'au moins une partie des employés fédéraux devraient être transférés au provincial ou réaffectés, en nombre indéfini, ce qui diminuerait d'autant les économies - à court terme, du moins.
=> Conclusion: Une déclaration de revenus unique permettrait assurément de faire des économies, mais leur ampleur dépendrait de beaucoup de facteurs et de détails difficiles à évaluer.